Collaboration spéciale Roula Baho peint à partir de modèles vivants avec un fusain et de l'encre de Chine.

Fascinée depuis toujours par le corps humain, l’artiste monteroise d’origine arménienne Roula Baho présente jusqu’au 14 juillet une courte série de tableaux de corps nus ayant pour thème l’homme et ses nombreuses émotions dans la salle d’exposition de la bibliothèque Reginald J.P. Dawson.

«Je veux exposer l’être humain dans tous ses détails. Ce ne sont pas seulement des corps nus. Chaque tableau raconte une histoire. Un mouvement ou un regard peut représenter la tristesse, la joie, l’angoisse,» raconte l’artiste qui crée à partir de modèles vivants.

De ses débuts à l’Académie Saryan à Alep, en Syrie, jusqu’aux cours donnés par Mme Nadine Bourgeois au Centre des loisirs de VMR, la passion de la peinture n’a jamais quitté Mme Baho.

L’artiste peintre tire son inspiration de ses souvenirs d’enfance et de son pays d’origine. Elle raconte aussi bien la mélancolie liée au début de la guerre en Syrie que l’espoir et l’humanité qui persiste dans ces événements dramatiques.

«Les matériaux que j’utilise, le fusain et l’encre de Chine aident beaucoup à transporter ces sentiments contradictoires.  Il n’est pas possible de corriger son coup de pinceau, contrairement à l’aquarelle ou l’huile. De plus, quand tu peins un modèle vivant, le temps est limité. C’est vraiment un moment brut qui est capturé», précise-t-elle.

En plus des tableaux de Mme Baho, le mur d’art de la bibliothèque sera orné des photographies de Pierre Klépock jusqu’au 21 juillet. Cet artiste présente l’univers et la grande richesse qu’il a découverts en longeant la frontière sino-vietnamienne, les merveilles naturelles des hauts plateaux de Tonkin et de la province de Yunnan.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!