Collaboration spéciale La sculpture rappelle l'ouverture d'une cathédrale.

Une imposante sculpture végétale, toute en arceaux et en croisées, vient d’être complétée au parc Dakin. Une installation parfaite pour les parties de cache-cache.

La structure permanente, qui rappelle les ouvertures d’une cathédrale, est constituée d’un saule japonais, le salix miyabeana, communément planté de façon linéaire sur les chantiers de construction et aux abords des autoroutes, en guise de brise-vent ou de coupe-son.

Ici, le saule se plie et s’assemble pour former une immense structure circulaire et ajourée, avec plusieurs points d’entrée sous les grandes arches.

Le parc Dakin, qui est en réaménagement depuis 2015, poursuit ainsi sa cure de rajeunissement, après de nouveaux sentiers tracés. Des travaux reprendront dès septembre afin de mieux délimiter le pourtour de la sculpture végétale, qui peut tout de même être admirée dès aujourd’hui.

L’entretien de la sculpture verte se fait avec deux tailles annuelles et un régime d’arrosage copieux.

Le projet a été réalisé sous la supervision des effectifs horticoles de la Ville de Mont-Royal.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!