Le conseil d’arrondissement de RDP-PAT a prévu, en 2017, de consacrer plus de 50% de son budget d’immobilisation aux parcs et plateaux sportifs, soit plus de 13M$ sur trois ans.

Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) rassemble plusieurs projets que l’administration locale compte réaliser pour bâtir la ville selon la demande des citoyens. Ainsi, dans son budget qui s’élève à plus de 38M$ entre 2017 et 2019, la mairesse Chantal Rouleau souhaite mettre en avant le « développement des jeunes et la pratique d’activités sportives dans un environnement sécuritaire et adapté. »

Plusieurs terrains de soccer seront donc réaménagés afin de les doter de surface synthétique, et deux nouveaux terrains de tennis verront le jour. La capacité électrique des installations extérieures de l’arrondissement sera aussi améliorée et les systèmes de filtration et de chloration ainsi que le toit de la piscine Saint-Georges seront rénovés.

Les demandes des citoyens entendues

« La santé et l’activité physique sont des éléments que notre administration a choisi de prioriser, souligne Mme Rouleau. C’est essentiel d’offrir à nos résidents des installations de qualité qui vont favoriser chez eux de saines habitudes de vie. Pour les citoyens, les investissements dans les parcs sont positifs, car ils ont un impact direct et concret sur leur milieu de vie. »

Aussi, en plus de l’implantation de la piscine et du pavillon des baigneurs prévue en 2017 au parc Hans-Seyle, des aménagements complémentaires aux installations aquatiques seront créés, tout comme la construction d’un deck-hockey à PAT et d’un chalet au parc de la polyvalente de PAT. L’accessibilité aux rives et aux berges demeure également au cœur des priorités de l’arrondissement selon la mairesse.

Les programmes communautaires concernés

Les édifices administratifs et communautaires ne seront pas en reste non plus, 25% du budget d’immobilisations seront en effet alloués à la protection et le développement des immeubles en 2017.

L’arrondissement RDP-PAT compte consacrer près de 17M$ sur trois ans aux programmes communautaires. L’aréna René-Masson sera rénové, un stationnement écologique sera créé en périphérie de l’aréna Rodrigue-Gilbert, le centre Roussin sera mis aux normes et des gradins rétractables automatisés seront créés à la maison de la culture de Pointes-aux-Trembles.

« Nous croyons au travail effectué par les organismes du milieu, ajoute Chantal Rouleau. Ces organismes accomplissent un boulot formidable qui cadre parfaitement avec les valeurs de notre arrondissement et c’est pour nous naturel d’y consacrer un budget non-négligeable. »

Enfin, les infrastructures routières feront également partie du budget d’immobilisations avec une enveloppe à hauteur de près de 17% des investissements en immobilisations. De son côté, la mise en valeur du Vieux-Pointe-aux-Trembles représentera 8% du budget d’investissement en 2017.

 

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus