La Ville de Montréal-Est a abattu une centaine d’arbres touchés par l’agrile du frêne sur le domaine public, a annoncé la municipalité.

Les arbres abattus, situés dans les parcs ou dans la rue, ont été traités en vain contre l’insecte ravageur. Afin d’éviter toute contagion, ils devaient être abattus avant le 15 mars en vertu d’une exigence réglementaire, a expliqué la Ville de Montréal-Est.

Ainsi, environ la moitié des 300 frênes situés sur le domaine public de la Ville de Montréal-Est ont été abattus ou sont en traitement, a précisé la municipalité jeudi, qui recense 5400 arbres  sur son territoire, dont 2000 sur le domaine public.

Montréal-Est compte planter des essences d’arbres différentes, en plus grand nombre, mais pas nécessairement aux mêmes endroits.

L’arrondissement montréalais limitrophe, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, est aussi aux prises avec l’agrile du frêne depuis au moins 2014.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!