Rudmer Zwerver/Depositphotos Un luminaire à DEL.

Malgré la controverse du côté de Montréal, la Ville de Montréal-Est compte installer encore plus de lampadaires à diodes électroluminescentes (DEL) sur son territoire.

Elle a lancé, le 15 mars dernier, un appel d’offres pour se procurer 12 lampadaires décoratifs complets à DEL, dont la température peut atteindre 4000 degrés Kelvin. Ceux-ci doivent être installés dans le parc de l’hôtel-de-ville ainsi que dans son espace de stationnement.

Le mois dernier, Montréal-Est a lancé un appel d’offres pour la fourniture et la livraison de 180 têtes de lampadaires du même type. Le maire suppléant, John Judd, avait expliqué qu’au terme d’un projet pilote lancé en octobre dernier, la lumière bleutée de ce genre d’ampoules de lampadaire avait plu à des résidents et aux élus municipaux, en plus d’augmenter le sentiment de sécurité et de permettre des économies à la municipalité.

L’appel d’offres de février a été remporté par l’entreprise Franklin Empire pour un montant d’environ 48 000$, ont annoncé les élus en conseil municipal le 15 mars dernier. La Ville espère installer, l’été prochain, les 60 têtes de lampadaires à 1100 lumens destinées aux grandes artères Joseph-Versailles, Georges-V et Hochelaga, ainsi que les 120 têtes à 4800 lumens destinées aux rues comprises entre Prince-Albert, Saint-Cyr et Laganière.

Les ampoules DEL à 4000 degrés Kelvin ont fait l’objet d’une polémique durant des années à Montréal après l’annonce d’un projet de conversion des 132 000 lampadaires de la métropole. L’administration du maire Denis Coderre a annoncé, en janvier dernier, qu’elle renonçait au projet à la suite de doutes soulevés sur l’innocuité de ces luminaires.

Le mois précédent, la Direction régionale de santé publique avait jugé que le projet de conversion ne présente pas de risque pour la santé des Montréalais.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus