Un instructeur de tennis de Pointe-aux-Trembles espère initier plus de gens à son sport grâce à un jeu de société qu’il a conçu.

Pierre Lacroix a fait enregistrer les droits d’auteur de TENNIS-PRO, un jeu de société qui reprend les règles exactes du tennis, mais se joue sur une planche au lieu d’un court.

Le jeu se joue en simple ou en double et les coups sont dictés par des dés ainsi que des cartes, dont certaines peuvent même infliger une blessure ou une perte d’énergie à l’adversaire ou dénoncer sa conduite antisportive. D’autres cartes déterminent même si une balle est «IN» ou «OUT» après un coup.

«Ce qui est bien là-dedans, c’est que si je joue avec un enfant de 5, 6 ou 7 ans, il va comprendre de quel côté on doit servir, que la carte la plus forte gagne et graduellement le jeune va peut-être demander à ses parents: « j’aimerais ça, apprendre à jouer au tennis pour de vrai »», explique M. Lacroix.


À ce sujet:


Le sexagénaire se souvient d’une époque, celle de sa jeune vingtaine, où le tennis était seulement joué par une certaine élite de la société. Il constate agréablement que ce sport s’est démocratisé et souhaite ajouter sa pierre à l’édifice. «Dès le départ, je me suis dit que ce jeu devait être pour la famille, pas seulement pour eux qui savent jouer au tennis, ajoute-t-il.»

Après avoir jaugé l’intérêt auprès de ses proches et de ses fournisseurs, Pierre Lacroix est maintenant prêt à recueillir les commentaires du grand public. Il compte présenter TENNIS-PRO à la population le 2 juin prochain au Centre communautaire Roussin, de 13h à 17h et de 19h à 21h. Il entend aussi faire tirer un exemplaire du jeu parmi les gens présents.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!