Ralph-Bonet Sanon | TC Media

Un incendie a endommagé l’édifice d’une ancienne résidence pour retraités du secteur du Bout-de-l’île, à Pointe-aux-Trembles, dans la nuit du 1er au 2 juillet dernier.

Le sinistre s’est déclaré peu avant 3h au 15920 rue Notre-Dame Est, qui a abrité la Résidence Select Pointe-aux-Trembles Inc. pendant plusieurs années.

L’édifice de deux étages était toutefois vacant depuis plus de deux ans au moment du sinistre.

On ne déplore aucun blessé.

Selon le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), le feu a pris naissance au sous-sol, puis s’est propagé aux étages supérieurs ainsi qu’à la toiture, causant des dommages évalués à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

L’immeuble, bâtiment et terrain inclus, vaut plus de 2,7 millions de dollars, selon le plus récent rôle d’évaluation foncière.

La cause de l’incendie n’a pas encore été déterminée, indique le SIM.

La Résidence Sélect a accueilli des dizaines de retraités autonomes durant plus de deux décennies avant de relocaliser les résidents en juin 2014, relate l’ancien président de l’entreprise, Léo Bonenfant.

«On a essayé de la repartir, mais ça n’a pas fonctionné parce qu’on n’a pas eu le financement nécessaire», explique M. Bonenfant.

Depuis quelques mois, la propriété appartient à une entreprise à numéro détenue par Groupe Lumain Inc., holding spécialisé en résidences de type ressource intermédiaire.

Une résidence de ce type «était dans les plans»  de Groupe Lumain pour l’immeuble, mais l’entreprise mentionne avoir décidé de ne pas utiliser le bâtiment étant donné l’état des lieux même avant l’incendie.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!