GoogleMaps Un verdissement pour lutter contre les îlots de chaleur est aussi envisagé.

Un centre de formation privé pour tuyauteurs-soudeurs pourrait être bâti sur un vaste terrain en friche du boulevard industriel dans l’arrondissement de Rivière-des-Prarires-Pointe-aux-Trembles.

Cette construction permettrait de combler le vide sur ce terrain d’une superficie de 17 629 m² (l’équivalent de 2,5 terrains de soccer), situé à l’arrière du centre commercial Carrefour de la Pointe, à Pointe-aux-Trembles. Selon une évaluation environnementale réalisée l’an dernier, cette dent creuse est restée vacante depuis 1964.

« On souhaite que le secteur se bonifie. Ce projet contient un centre de formation unique au Québec et on trouve cela intéressant puisque tous les employés du secteur seront amenés à venir se perfectionner sur place », se réjouit Richard Joseph, chef de la division de l’urbanisme de l’arrondissement.

À terme, l’espace devrait accueillir deux bâtiments reliés par une passerelle sur une superficie de plancher de 4555 m². Les bureaux de Local 144, l’Association unie des plombiers, tuyauteurs et soudeurs du Québec, seront installés dans la première partie tandis que le deuxième édifice sera occupé par une école d’enseignement spécialisé et un centre de formation privé pour les accréditations de tuyauteurs-soudeurs.

Une structure d’acier et des ateliers de soudure seront aussi implantés à l’arrière du bâtiment pour assurer la partie pratique de la formation.

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles a dû accorder une dérogation lors de la séance du 4 juillet, puisque les constructions prévues ne respectent pas le taux d’implantation minimal de 30% (25,8%).

Un agrandissement qui permettra de se conformer à ce règlement pourrait toutefois être envisagé à moyen terme compte tenu de la vocation de ce site qui doit accueillir des professionnels de toute la province.

Verdure
L’arrondissement souhaite aussi profiter de cette nouvelle installation pour développer un îlot de verdure au sein de ce secteur essentiellement industriel. Ainsi dans les zones non occupées de ce terrain, des arbres seront plantés et des espaces verts seront répartis dans le stationnement.

Le projet prévoit un verdissement de 35% de la cour avant avec la plantation d’un minimum de 17 arbres. À l’arrière, un talus et un espace boisé sont envisagés pour faire une zone tampon et limiter les nuisances visuelles et sonores pour le centre commercial.

« On met l’accent sur le verdissement du parc industriel donc on tente de contrer les îlots de chaleur et de verdir à chaque nouveau projet », indique M. Joseph.

Deux bassins de rétention d’eau seront aussi creusés sur le site tandis que la construction d’une cour intérieure est envisagée entre les deux bâtiments.

Le projet sera présenté lors d’une consultation publique le 23 août.

Un bâtiment certifié LEED
Le projet accepté lors du dernier conseil d’arrondissement prévoit la construction d’une structure à haute qualité environnementale sur ce terrain vacant. Il s’agira du premier bâtiment commercial de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles à viser une certification LEED (Leader in Energy and Environnemental Design).

Pour l’obtenir, le projet intègre les aspects du développement durable tout au long de la conception et de l’utilisation du bâtiment et de l’aménagement extérieur.

Une enveloppe énergétique à base de briques d’argile brune avec des insertions de revêtement métallique et des panneaux de bois est prévue à l’avant. Les murs secondaires seront couverts de panneaux isolants translucides et de panneaux métalliques isolés. Des réflexions pour favoriser lumière et ventilation naturelles seront aussi menées lors de la construction.

Enfin, les deux toits seront entièrement recouverts de panneaux photovoltaïques d’une hauteur de 0,6 mètre pour produire de l’énergie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!