FELIX O.J. FOURNIER | TC MEDIA (51 Sylvie Dauphinais, Réjean Major, Jonathan Dauphinais-Fortin, Mario Bordeleau et Yan Major le 16 octobre 2017.

Le parti Équipe du citoyen s’engage, dans sa plateforme électorale, à réaliser divers projets et à arrêter les «dépenses inutiles» de l’administration Coutu s’il est porté au pouvoir le 5 novembre prochain à Montréal-Est.

Dans sa plateforme dévoilée le 14 octobre dernier, le parti de Jonathan Dauphinais-Fortin promet une gestion «saine», «rigoureuse» «responsable» et«transparente» des finances municipales.

Il juge «inutiles» des dépenses de l’administration sortante, comme l’installation d’enseignes lumineuses aux entrées de la ville, le changement d’enseignes de nom de rue et la conception d’un nouveau logo pour la Ville.

Le parti s’engage notamment à utiliser l’expertise interne de la ville plutôt que de recourir aux services de firme-conseil. Une façon selon lui de réduire les intermédiaires, et ultimement, les erreurs.

«On a un ingénieur municipal qu’on paye, avec les aptitudes nécessaires. C’est lui que je veux sur le terrain. Je veux voir les chantiers, où va l’argent et comment ça marche», fait valoir M. Dauphinais-Fortin.

À compétence égale, une administration Dauphinais-Fortin embaucherait plus d’étudiants l’été, prioriserait l’embauche de résidents locaux et tenterait de rétablir un une «bonne ambiance de travail» avec ses employés municipaux.

Elle tenterait aussi, en collaboration avec l’école primaire St-Octave, de trouver une façon d’occuper les élèves lors des journées pédagogiques avec des activités.

Elle instaurerait également un marché public à l’année, ainsi qu’un marché de Noël, en plus de créer des mesures incitatives à la rénovation résidentielle et commerciales.

Broadway
Les candidats à la mairie d’Équipe Coutu et d’Équipe du citoyen ont chacun leur vision pour l’avenue Broadway, poumon de la ville au milieu des années 1970.

Pour Robert Coutu, la revitalisation de Broadway passe par la construction du projet immobilier M Montréal-Est et se poursuivra avec l’installation de lampadaires, de bancs publics et d’autre mobilier urbain, l’élargissement de trottoirs, la connexion à une piste cyclable vers Marien et une réflexion sur l’avenir d’un garage et du stationnement municipal sur cette avenue.

L’administration Coutu a adopté un plan particulier d’urbanisme (PPU) visant le centre-ville de Montréal-Est et la rue Broadway en 2014.

Pour Jonathan Dauphinais-Fortin, la revitalisation de Broadway, au sud de la rue Notre-Dame, passe par l’aménagement d’une rue piétonnière avec vue sur le fleuve, marché public et commerces permanents.

Entre Notre-Dame et la rue Sherbrooke, le jeune politicien entrevoit la construction d’une maison de jeunes, la possibilité pour les résidents d’immeubles à logements de ne pas poser leurs ordures en bordure de rue, l’implantation d’un «autre restaurant, d’un Dollarama, ou de quelque chose du genre» là où se trouve la Broadway Pasteria & Brochetterie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!