Le candidat indépendant Mario Mongrain se retire de la course à la mairie de Montréal-Est et donne son appui au candidat d’Équipe du citoyen, Jonathan Dauphinais.

M. Mongrain n’avait plus le temps de faire campagne comme il le voulait et de travailler, explique-t-il.

«La porte n’est pas fermée, mais là, j’approche de la retraite et ça sera plus facile à la prochaine élection, comme conseiller de district», a déclaré M. Mongrain peu après avoir officialisé son retrait le 23 octobre dernier.

Inspiré par 11 années vécues en Bavière, en Allemagne, l’ex-candidat prônait un modèle économique plus «social» dans Montréal-Est.

Une approche dans laquelle la ville attire plus de PME et où celles-ci, ainsi que les grandes industries, financent le coût de certaines activités de loisirs et, à compétences égales, embauchent des employés vivant près de la ville.

« Étant donné que Montréal-Est est un “village” avec d’assez bons moyens, il faut développer en fonction des gens en premier, leur donner la chance de participer ouvertement à tous les débats, pas juste laisser ça à quelques décideurs», argue le père de trois jeunes hommes.

Comme les candidats d’Équipe du citoyen, M. Mongrain critique des aspects de projets de l’administration sortante.

Des projets comme la vente de l’église Saint-Octave au Groupe Magma en 2015. Le groupe a démoli l’église en juillet dernier et y construit un projet résidentiel et commercial de 93 unités en copropriété.

M. Mongrain déplore aussi un manque de transparence dans la rénovation du Centre récréatif Édouard-Rivet, rénovation budgétée à 17,4 M$.

«J’étais pas contre la rénovation, juste la façon dont ça s’est fait, dit-il. En tant que contribuable, donc de propriétaire, je n’ai jamais eu la chance de voir les plans et devis, ce qui aura dedans, ce pour quoi on paye. Faudra attendre l’inauguration pour voir dedans. C’est sans bon sens.»

L’ex-candidat juge que la plateforme électorale d’Equipe du citoyen se rapproche de ses idées.

«J’ai parlé avec certain d’entre eux et ils sont intéressés par quelques-unes de mes idées et ça me fera plaisir de partager des trucs avec eux», ajoute M. Mongrain

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!