Archives Des participants au tournoi national pee-wee les Pointeliers.

Pointe-aux-Trembles vibrera au rythme des parties de hockey dans le cadre du 25e tournoi provincial novice Pointo et le 25e tournoi national pee-wee les Pointeliers.

Les deux compétitions commenceront le 11 janvier, mais la première se terminera le 21 janvier alors que la seconde prendra fin le 11 février.

«Nous avons 72 équipes inscrites dans le novice, on n’est pas loin de 2000 joueurs. On est rendu à 86 dans le pee-wee soit près de 3000 athlètes», assure Dominic Gauthier, président des deux tournois.

Dominic Gauthier, président des deux tournois, souhaite organiser la meilleure compétition du pays.

Si les chiffres semblent impressionnants, pour M. Gauthier cela reflète l’intérêt des équipes du Québec et même de l’Ontario pour la compétition, alors que le nombre de places est limité.

«Pour les équipes novices, nous ne pouvons pas en accepter davantage, c’est pour cela que nous refusons du monde», dit-il.

Le tournoi est, au-delà de la joute sportive, un excellent outil d’encouragement des jeunes.

«On a loué des projecteurs laser, quand les petits gars entrent sur la patinoire, on projette leurs noms sur la glace, cela les valorise énormément, souligne M. Gauthier. Et puis on offre des cadeaux aux participants. Notre seule limite ce sont les moyens financiers. Si on a plus d’argent, on en fait plus.»

Le tournoi est soutenu par des commerçants, des industriels et des personnalités politiques locales. «Notre force, ce sont les bénévoles. Chaque jour de la compétition, il y’en a au moins 30 sur place», note-t-il.

Outre l’aspect sportif, les organisateurs souhaitent faire de ces tournois une grande fête populaire. Au long des cinq semaines de l’événement, on a programmé quatre journées avec des thématiques spéciales: couleur orange, pyjamas, rétro et western.

Les personnes qui se présenteront aux compétitions ces jours- là habillées selon le thème choisi, tripleront leurs chances de remporter les cadeaux-surprises prévus lors de tirages.


Danyk Sauvé, parrain du meilleur comportement
À 13 ans, Danyk Sauvé est un jeune garçon qui aime jouer au hockey comme beaucoup d’enfants de son âge.

Danyk Sauvé

Mais, depuis un peu plus d’un an, le petit hockeyeur combat un glioblastome multiforme de stade 4, une forme de tumeur au cerveau. Outre les deux chirurgies qu’il a subies, il suit des traitements de chimiothérapie, parfois couplés à de la radiothérapie.


À ce sujet:


Inscrit en pee-wee, il prendra part au tournoi. «Ce n’est pas quelque chose qui m’empêche de jouer», assure-t-il. De plus, on remettra un prix qui porte son nom à l’équipe novice qui aura eu le meilleur comportement sur la glace.

«Il faut avoir un bon comportement sur la glace, le plaisir du jeu est plus important que de gagner», affirme-t-il.

Alors que le 25e tournoi fait de lui une vedette de l’événement, Danyk préfère parler de sa participation sur la patinoire et reste modeste. A savoir si c’est lui-même qui remettra le prix, il répond: «je pense que oui, mais je ne sais pas encore.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!