(Photo gracieuseté) Les sœurs Brigitte et Barbara Jacques sont en pleine préparation du grand périple qu'est le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, qu'elles effectueront à l'aide d'une boussole et de cartes topographiques.

DÉFI. La Pointelière Brigitte Jacques et sa sœur Barbara participeront dans moins d’un an au Rallye des Gazelles du Maroc. Il s’agit un rallye-raid hors-piste 100% féminin consistant à parcourir 2500 km dans le désert, en 4X4, et ce, sans outils de navigation électronique.

L’idée de se lancer dans une si grande aventure germait dans la tête des deux sœurs depuis longtemps, mais c’est l’été dernier que le tout s’est concrétisé. «Avant, on se disait qu’un si gros projet n’était pas pour nous, qui sommes des femmes ordinaires. En échangeant, on s’est rendu compte que oui, ça l’était, et que si on voulait le faire, c’était le moment», indique Brigitte Jacques.

Toutes deux âgées dans la cinquantaine et mères de famille, elles ont toujours eu envie de l’aventure. «On vient d’une famille de camionneur, alors on a toujours eu le goût des véhicules. On pense souvent aux autres au cours de nos vies, mais là, nos enfants sont plus grands, et on se dit qu’on est capables», de poursuivre la Pointelière.

Cette dernière mentionne que sa sœur et elle sont présentement en pleine période d’autofinancement, alors que 44 000 $ sont nécessaires pour la réalisation du rallye. La prochaine activité prend place demain matin (le samedi 28 avril) et consiste en un marchethon qui aura lieu dans le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies et la pointe de l’île. L’activité permettra d’amasser 1200$. Puis, le 8 juin, elles seront au Maxi local pour faire de l’emballage. «Les commanditaires majeurs seront très importants. On s’investit énormément dans ce projet, et on leur garantit une belle visibilité», laisse-t-elle entendre.

Il faut être bien préparées et en bonne forme, car il s’agira de longues journées et de nuits froides. La préparation, c’est presqu’un deuxième emploi à temps plein!

Entraînement physique, cours de navigation et de conduite dans le sable sont aussi à l’horaire des nouvelles gazelles. «Il faut être bien préparées et en bonne forme, car il s’agira de longues journées et de nuits froides. La préparation, c’est presqu’un deuxième emploi à temps plein!» lance Mme Jacques.

En profiter pour aider la communauté 

D’une durée de huit jours, le Rallye des Gazelles du Maroc 2019 aura lieu en mars prochain. Il a d’abord pour objectif de créer une compétition automobile féminine où le dépassement de soi et la solidarité sont mis de l’avant. Ensuite, en plus de l’argent remis pour combler les besoins en terres marocaines, les femmes participantes peuvent s’associer à une cause leur tenant à cœur. Les sœurs Jacques ont choisi la maison d’hébergement pour femmes violentées et leurs enfants la Bouée, située à Lac-Mégantic, leur ville d’origine. «L’ancienne mairesse, Colette Roy Laroche, est notre marraine pour le projet. On a un grand respect pour cette femme, qui incarne le courage, le dépassement et la résilience. C’est un honneur qu’elle ait accepté, elle qui a su montrer ces valeurs dans des circonstances très difficiles», fait valoir Brigitte Jacques.

Celle-ci explique que la fébrilité liée à la course n’est pas encore présente, mais elle est bien consciente que ça viendra dans quelques mois. «En ce moment, on sent plutôt la fébrilité de la préparation et du financement. Une fois que 2019 arrivera, je crois que les petits

Brigitte Jacques et la députée Nicole Léger.

papillons se feront sentir», conclut-elle.

La députée de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, invite également la population à encourager Brigitte et Barbara dans leur campagne de financement. Pour plus de renseignements: www.caplesgazelles.ca ou la page Facebook CAP les gazelles.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!