(Photo L'Avenir de l'Est - Charles-Antoine Rondeau) Plusieurs représentants des organismes ayant reçu une aide financière pour engager des jeunes cet été ont rencontré le député Mario Beaulieu, lundi dernier (30 avril).

EMPLOI. Plus de 200 jeunes pourront profiter d’un emploi d’été dans un organisme communautaire ou une entreprise de la circonscription de la Pointe-de-l’Île, grâce au programme Emploi d’été Canada.

(Photo L’Avenir de l’Est – Charles-Antoine Rondeau)

C’est un total de 689 695$ que se partageront plus d’une soixantaine d’organisations de la région. Le député fédéral de la Pointe-de-l’Île, Mario Beaulieu, croit en l’importance de ce programme. «Notre rôle est de le faire connaître et de s’assurer de la bonne répartition, afin que de plus en plus d’organismes puissent en bénéficier. Le gouvernement fédéral n’intervient pas beaucoup directement dans les organismes communautaires et les services sociaux, mais ce programme vient en aide aux organismes et à certaines entreprises pour donner des emplois d’été aux étudiants», laisse-t-il entendre.

Bien qu’ils soient heureux de recevoir cette aide financière, quelques représentants d’organismes soulèvent certaines problématiques, comme les conditions d’admission des jeunes jugées trop rigides (étudiants à temps plein, durée de l’emploi, etc.) et le délai de réception des montants. «On va contacter les gens au gouvernement pour leur transmettre les demandes et on va voir ce qu’on peut faire pour les aider», de poursuivre M. Beaulieu.

Cette année, il est prévu que 214 emplois soient créés grâce au programme.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!