(Photo Métro Média - Charles-Antoine Rondeau) La gestionnaire immobilier à la Direction des travaux publics de l'arrondissement, Juliette Nortier et la mairesse Chantal Rouleau, croient que le nouveau stationnement écologique répondra à un réel besoin.

INNOVATION. L’asphalte fera place aux plantes dans le stationnement de l’aréna Rodrigue-Gilbert. L’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles espère, d’ici octobre, le transformer en un véritable pôle écologique et social, grâce à des investissements de 2,5M$.

L’aspect environnemental est au cœur des travaux prévus, qui débuteront en juin. Une cinquantaine de nouveaux arbres seront plantés et des ilots de verdure accueillant des types de plantations variés et faciles d’entretien seront ajoutés un peu partout à travers le stationnement.

«Les racines des nouvelles plantes vont permettre de traiter les contaminants créés par les voitures, alors on va rejeter une eau plus propre», explique la gestionnaire immobilier à la Direction des travaux publics de l’arrondissement, Juliette Nortier. Des nichoirs à insectes seront aussi installés, afin de favoriser leur présence et la pollinisation.

Puis, afin de mieux gérer les eaux de pluie, des zones dénivelées serviront de bassins de rétention. Aussi, des revêtements perméables, qui prendront la forme de pavés drainants, seront utilisés en façade du stationnement.

Selon la mairesse de RDP-PAT, Chantal Rouleau, ces mesures permettront de réduire de 30% l’écoulement de l’eau vers le réseau, diminuant les surverses vers le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Prairies.

Celle-ci explique qu’il était clair depuis un certain moment déjà que ces travaux étaient nécessaires. «On a un immense stationnement qui n’est pas nécessairement utile tout le temps. On veut créer un stationnement, oui, mais qui ira au-delà du banal stationneme

À la suite des travaux, le nombre de cases de stationnement passera de 240 à 137.

nt, et qui répondra à de hauts critères écologiques», lance-t-elle.

La première magistrate affirme que l’idée est de créer un véritable milieu de vie avec l’endroit, situé au cœur d’un secteur où l’on retrouve, en plus de l’aréna, une école secondaire, une école primaire, des parcs, un quartier résidentiel et, d’ici quelques mois, une maison des jeunes.

Moins de voitures, plus de fonctions

À la suite des travaux, le nombre d’emplacements passera de 240 à 137 dans le stationnement. Mme Rouleau est loin de s’inquiéter de cette diminution. «S’il y a des débordements, il y a d’autres stationnements autour et on a déjà une entente avec la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île», fait-elle valoir.

En plus de l’aspect écologique, il est voulu d’augmenter la connectivité entre le stationnement et l’environnement qui l’entoure. «Actuellement, c’est un endroit très enclavé. Il y aura donc des liens piétonniers et paysagers, et les passages entre l’aréna et l’école Daniel-Johnson seront plus sécurisés», ajoute Chantal Rouleau.

Des espaces seront aussi réservés pour les vélos et quatre bornes de recharge pour les voitures électriques seront installées. Le système d’éclairage sera également complètement remplacé. «On va réduire de 52% la consommation énergétique avec le DEL, et les nouveaux lampadaires auront un design en forme de bâtons de hockey», souligne la politicienne et environnementaliste.

C’est aussi notre rôle en tant qu’arrondissement d’agir pour réduire le niveau de pollution, et avec la maison des jeunes qui sera bientôt construite, ça va devenir un secteur très actif et vivant. -La mairesse de RDP-PAT, Chantal Rouleau

Afin d’assurer la multifonctionnalité de l’endroit, un espace recouvert d’un revêtement perméable moins chaud que l’asphalte sera aménagé, où il sera possible d’organiser des rassemblements et des marchés publics, entre autres. «Plutôt que de servir uniquement pour les voitures pendant quelques heures six mois par année, ça va devenir un espace utilisé du matin au soir durant toute l’année», conclut la mairesse.

C’est la firme Charex qui s’est vu octroyer le contrat d’exécution des travaux du stationnement écologique à l’aréna Rodrigue-Gilbert, pour un montant de tout près de 1,8 M$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!