Kacso Sandor La Résidence Le Vertical sera propriété du Groupe Lumain, qui compte 7 établissements.

La Résidence Le Vertical, un nouveau centre en ressource intermédiaire pouvant accueillir 90 résidents, verra le jour dans le secteur du Bout-de-l’île, à Pointe-aux-Trembles.

L’édifice de 3 étages, d’une superficie de plancher d’environ 5000m2,  comprendra 90 chambres avec services et s’élèvera sur la rue Notre-Dame Est, près de la rue Raoul-Jobin, à l’emplacement de l’ancienne résidence pour retraités Résidence Select Pointe-aux-Trembles, endommagée par les flammes en juillet 2017.

« L’ancienne résidence Sélect était contaminée par l’amiante, et il y avait aussi déjà eu sur le site un ancien garage, nous avons donc dû démolir et faire des travaux de décontamination », explique Julie Houde, l’une des 3 copropriétaires du futur établissement, qui appartiendra au groupe Lumain.

Les travaux de décontamination ont été terminés en novembre 2017.

Après de longues discussions avec l’arrondissement, Ressource intermédiaire Le Vertical débute maintenant la conception des plans mécaniques, électriques et structurels, qu’ils comptent déposer à la Ville en novembre.

Le début des travaux de construction est prévu en décembre. L’entreprise vise une ouverture pour le 1er octobre 2019.

Santé mentale et soins pour personnes âgées

L’un des étages sera occupé par 30 personnes ayant des problèmes de santé mentale, qui seront transférés d’un autre établissement détenu par les mêmes propriétaires, tout comme les employés qui leur assuraient les soins.

Les deux autres étages permettront d’héberger 60 personnes âgées ayant besoin de soins physiques ou cognitifs, selon Mme Houde.

Les soins seront assurés par 10 préposés durant la journée, un nombre qui sera réduit à 8 durant la soirée. Six préposés seront disponibles en tout temps durant la nuit. De plus, une infirmière et une travailleuse sociale se rendront sur place plusieurs fois par semaine.

Selon la description faite par Julie Houde, le bâtiment « en forme de L » sera « contemporain, avec des murs-rideaux, des couleurs pâles, un stationnement intérieur et une cour intérieure adaptée. »

La cour sera située dans le creux du « L », et délimitée par la courbe du terrain, qui suit les limites de l’ancienne piste de course Richelieu.

Un partenariat public-privé

Les propriétaires ont adopté la formule de ressource intermédiaire, « un partenariat public-privé intéressant où les gens paient selon leurs revenus et ont accès aux mêmes soins de qualité », selon Mme Houde

La résidence sera affiliée à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et avec le Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de l’Est-de-l’île-de-Montréal. « Nous discutons avec d’autres CIUSSS également, qui se sont montrés intéressés à prendre des lits », ajoute la copropriétaire.

Le projet représente un investissement d’environ 10 millions de dollars, selon Julie Houde.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!