Soleil, piscine, palmiers et chaleur sont parmi les principaux attraits de la Floride. C’est pourtant au cœur de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean que le photographe et artiste Sébastien Michaud a réussi à capter les plus beaux clichés des amoureux de cet état. Ce sont donc les résidents du Domaine de la Florida qui seront en vedette lors de son exposition photo à la Maison Beaudry.

« Ça fait plusieurs années que je fais de la photographie. Je cherchais un nouveau sujet et j’ai été captivé par cet endroit qui est de plus en plus connu des gens de la région, indique M. Michaud. C’est le genre d’endroit où l’on peut vraiment se sentir ailleurs qu’au Québec. »

L’exposition qui sera présentée jusqu’au 14 septembre prochain, regroupe un total de 24 œuvres, dont 10 photos et 14 sculptures façonnées par l’artiste.

« Au début, je ne savais pas trop ce que je voulais faire, je prenais des photos de l’endroit parce que je le trouvais particulier et petit à petit cela a commencé à prendre forme, raconte le photographe. J’ai commencé à m’intéresser plus aux gens qu’aux endroits que je prenais en photo et c’est devenu un documentaire photo où l’on explore un peu la vie des gens qui habitent cet endroit. »

La Floride au Lac-Saint-Jean

Le Domaine de la Florida est un immense terrain de camping situé dans la municipalité de Sainte-Ambroise. Des noms tels qu’Avenue de Miami ou Avenue de Tampa font partie de cet endroit où des palmiers et des voiturettes de golf font partie de la vie quotidienne des occupants du terrain.

« C’est très américain. Je pense que c’est la place idéale pour les familles ou les retraités qui souhaitent être dépaysés, pour pas cher, indique M. Michaud. Cela a été une expérience très intéressante de prendre des photos là, ça m’a beaucoup inspiré et c’est aussi une façon de rendre hommage aux gens qui habitent là. »

L’artiste originaire de Pointe-aux-Trembles expose pour la première fois à Montréal. « Quand j’ai appris que j’allais pouvoir présenter mes œuvres ici j’étais très content de pouvoir renouer des liens avec mon quartier, j’espère que beaucoup de gens viendront voir ce que j’ai à leur offrir. »

M. Michaud a réalisé des études en photo, en arts plastiques et en pédagogie. Il travaille présentement en tant qu’enseignant en art à l’Académie Dunton, à Anjou, et il aura également la chance de présenter son exposition à Matane dans les mois à venir.

« J’espère que les Pointeliers viendront en grand nombre. C’est une belle opportunité de toucher les gens, j’ai quelques attentes, espérons que tout va bien se passer », conclut l’artiste.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!