(Photo: Patrick Deschamps) Nicole Léger, présidente du Comité de développement de l’est de Montréal.
Transport, emploi, décontamination, attractivité et parcs industriels sont les orientations du Comité de développement de l’est de Montréal. Ce regroupement d’une cinquantaine de personnes influentes de l’Est (CDEM) devrait présenter son plan d’action dans les prochaines semaines.

Depuis novembre 2012, les membres du CDEM planchent sur un plan visant à promouvoir, consolider et favoriser le développement économique, social et environnemental de l’est de l’Île.

Pour ce faire, ils ont formé cinq sous-comités de travail qui se sont penché sur les principaux enjeux touchant la région : le transport des personnes et des marchandises, les parcs industriels et les zones d’emploi, l’emploi, l’attractivité du territoire et la qualité de vie, ainsi que la décontamination et la « viabilisation » des terrains disponibles. L’animation des rencontres en sous-comités a été effectuée par les directeurs de chacun des CLD du territoire de l’est de Montréal.

« Le travail en sous-comités permet d’identifier les enjeux, les axes d’intervention et les défis à relever pour que tous les acteurs puissent travailler ensemble et déterminer les actions concertées afin de mieux consolider nos acquis et favoriser le développement de l’est de Montréal », estime la présidente du CDEM et députée de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger.

Les rapports des sous-comités ont été déposés à la rencontre du CDEM, le 15 février, en même temps que l’adoption du plan. Pour le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, il n’est pas trop tôt. « Je pense qu’on passe trop de temps à penser, à planifier et à gérer et il n’y a rien qui se fait! »

M. Coutu cite en exemple le transport en commun. « Ça fait trop longtemps que les gens souffrent du manque de transport en commun dans l’Est. Mais on parle trop du transport en commun, et pas assez d’équilibre. Je trouve qu’on néglige l’auto encore. »

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!