(Photo: gracieuseté) La députée Ève Péclet en compagnie d’un pompier devant un simulateur d’évacuation du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), où les enfants apprenaient comment réagir lorsqu’il y a un incendie dans un domicile; activité de prévention tenue lors de la fête de fin de saison de l’Association de soccer de Pointe-aux-Trembles.
La députée de La Pointe-de-l’Île, Ève Péclet, déplore que chaque année des résidents de la métropole perdent la vie parce que leurs détecteurs de fumée n’étaient pas fonctionnels.

« Le dimanche 4 novembre, j’invite les concitoyens à profiter du retour à l’heure normale pour procéder au changement de la pile du ou des détecteurs de fumée de leur domicile. Ce simple geste pourrait sauver la vie des gens qu’ils aiment », déclare l’élue néo-démocrate.

Un détecteur de monoxyde de carbone

Par ailleurs, Mme Péclet fait remarquer que plusieurs maisons et condominiums sont dotés d’un poêle à bois ou d’un appareil de chauffage au gaz ou au mazout. De plus, de nombreuses propriétés possèdent des garages intégrés. Dans ces cas, le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) recommande fortement l’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone (CO). « Le monoxyde de carbone est un tueur silencieux. Il est toxique tout en étant inodore, incolore, insipide et non irritant », rappelle Mme Péclet.

Un plan d’évacuation

La députée de La Pointe-de-l’Île encourage les parents de sa circonscription à prendre quelques minutes ce dimanche-là pour élaborer avec leurs enfants un plan d’évacuation de la demeure familiale qui permettra aux occupants du logis de se retrouver en toute sécurité à l’extérieur, à un endroit déterminé à l’avance, si un sinistre survenait. On en saura plus sur la confection de ce document en visionnant la capsule vidéo bit.ly/crvlob.

Le SIM a aussi produit un dépliant sur la sécurité incendie à la maison, facile de consultation, à l’adresse Internet bit.ly/RZ3KMl

(Source : équipe d’Ève Péclet)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!