La rampe de mise à l’eau située près de la 36e Avenue à Pointe-aux-Trembles est le théâtre de nombreux excès. Mais assez, c’est assez pour une dizaine de Pointeliers qui ont participé à la première rencontre du Comité pour l’accès non abusif des rives (CANAR), le 23 avril dernier.

Été comme hiver, le terrain situé en bordure du fleuve sert de piste de VTT acrobatique, de lieu de beuveries et de festivités improvisées, de champs de bataille « paint ball » et plus encore. Le CANAR, mis sur pied par la conseillère Suzanne Décarie, a donc comme objectif de « favoriser l’harmonie entre les résidents et les usagers de cette rampe de mise à l’eau », explique-t-elle.

La conseillère dit s’être assuré la complicité du poste de quartier puisque « beaucoup d’infractions sont commises et les informations données aux policiers sont essentielles afin qu’ils puissent bien faire leur travail. Il faut surtout faire attention au moyen d’intervenir dans l’approche à vouloir résoudre une problématique. Il est souvent plus sage de laisser la police intervenir. » Le commandant du PDQ 49, François Houle, était d’ailleurs présent lors de la réunion.

La première activité du regroupement sera une corvée nettoyage qui aura lieu le 28 avril prochain vers 10 h. Une vingtaine de participants sont attendus à l’événement. « Voilà une belle initiative pour une prise en charge des citoyens qui veulent voir leur milieu de vie s’améliorer », conclut Mme Décarie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!