(Photo: Patrick Deschamps) Autobus.
L’achalandage dans les transports en commun a augmenté de 10 % à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et de 12 % à Montréal-Est. Ces données sont tirées du Programme d’amélioration des services de transport en commun 2007-2011 (PASTEC).

Il faut dire que des investissements ont été faits dans les transports en commun. Dans l’arrondissement, l’ensemble des initiatives du PASTEC représente une augmentation de 16 % de l’offre de services d’autobus. Elle comprend l’amélioration de 19 lignes, la création de trois lignes, l’implantation d’une voie réservée sur la rue Sherbrooke et un investissement supplémentaire récurrent annuellement de 7 M$ en heures de service sur les lignes d’autobus.

À Montréal-Est, ces améliorations représentent une augmentation de 20 % de l’offre de service sur les lignes d’autobus. Cette hausse comprend la création d’une nouvelle ligne d’autobus, l’amélioration de huit lignes déjà existantes, notamment l’inclusion de la ligne 187 – René-Lévesque au Réseau dix minutes max, et un investissement supplémentaire récurrent annuellement de 3,6 M$ en heures de service sur les lignes.

« Le transport collectif progresse et la hausse de l’achalandage dans notre réseau constitue un exemple éloquent de cette nouvelle tendance », croit le président du Conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM), Michel Labrecque.

Sur le plan global, l’offre de services a augmenté de 25 % à Montréal, selon la STM, alors que l’objectif de croissance fixé par le gouvernement du Québec était de 16 %. Avec notamment l’ajout de 15 000 000 km de réseaux d’autobus, l’offre en transport en commun a atteint 162 000 000 km. Cette augmentation coïncide avec une hausse de 7 % du nombre de passagers et un taux de satisfaction générale de la clientèle de 89 %.

Ainsi, en 2011, la STM a réalisé 404 800 000 de déplacements, ce qui correspond à une hausse d’achalandage de 11,4 % depuis 2006. Cette augmentation aurait permis d’éviter le rejet de 80 000 tonnes de gaz à effet de serre en 2011, selon les données de la STM.

(S.B.)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!