Isabelle Bergeron / TC Media Les murs de soutènement du parc de l’Hôtel-de-Ville seront reconstruits à l’automne prochain.

Même si elle n’est que locataire du terrain, la Ville de Montréal-Est devra débourser 829 000$ afin de reconstruire les murs de soutènement du parc de l’Hôtel-de-Ville qui sépare les berges du parc des eaux du fleuve Saint-Laurent. Les travaux de solidification et nivèlement devraient se réaliser au courant de l’automne prochain.

Le maire Robert Coutu rappelle que même si le site appartient au Port de Montréal, et que ce dernier a refusé de financer une partie des travaux, il est de la responsabilité de Montréal-Est de s’assurer d’entretenir les lieux.

«Nous sommes des locataires de ces terrains, mais nous sommes tout de même responsables des aménagements et améliorations sur les lieux. Ça fait quelques années que nous parlons de ces travaux, alors il est temps qu’on passe à l’action», dit-il.

Selon les sommaires décisionnels de la dernière séance du conseil, ce sont des études qui ont été réalisées sur le site qui ont déterminé qu’une intervention était nécessaire afin de sécuriser les lieux.

«Les murs sont grugés par le fleuve. Celui du côté ouest se trouve dans un très mauvais état, alors il s’agit d’une priorité pour nous de le solidifier afin de nous assurer que nos citoyens sont en sécurité», explique le maire Coutu.

La Ville qui avait réservé un budget de 500 000 $ dans son Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2015 pour ces améliorations devra effectuer un transfert du surplus non affecté d’un montant de 350 000 $ afin de procéder aux travaux.

La Ville attend présentement des autorisations auprès du Port de Montréal, afin de procéder aux travaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!