(Photo : archives) Hotel de Ville de Montréal-Est

C’est le1er mai que se déroulera l’élection partielle à Montréal-Est afin de pourvoir le poste laissé vacant par la conseillère Monique Major, décédée le 19 décembre dernier.

Le maire Robert Coutu veut «laisser le temps» à la municipalité de se préparer pour ce scrutin.

«Nous aurions pu le faire avant, mais nous voulons nous laisser le temps, ainsi qu’à l’opposition, de se préparer et de trouver des candidats», explique l’élu.

Selon le Directeur général des élections du Québec (DGE), l’administration a, à la suite du décès, 30 jours pour annoncer la tenue d’élections partielles après le dépôt de l’avis de vacance du poste qui devra être donné lors du prochain conseil municipal.

Le scrutin devra ensuite se tenir obligatoirement un dimanche dans les quatre mois suivant la date de ce conseil.

«Le 1er mai est une date facile à retenir. Ce qui est le plus important, c’est que les citoyens auront du temps pour prendre une décision et de réserver cette journée dans leur agenda», ajoute le maire Coutu.

Des pistes, mais pas encore de candidats
Autant l’équipe du maire Coutu que celle de l’opposition de Daniel Fournier indiquent qu’il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’identité de candidats éventuels.

«Oui, j’ai déjà quelqu’un en tête, mais pour le moment, il est prématuré de confirmer qui que ce soit. Je préfère consulter les membres de mon équipe et rencontrer les personnes intéressées. C’est un processus démocratique qui sera intéressant à suivre», indique le maire, ajoutant qu’une annonce suivra au cours des prochaines semaines.

Pour sa part, M. Fournier se contente d’affirmer pour le moment que «c’est certain que [son équipe] aura quelqu’un qui va se présenter le 1er mai».

«Nous sommes en train de regarder cela. J’ai déjà pensé à quelqu’un, mais je ne tiens pas à le dévoiler tout de suite. Nous avons une stratégie en place.», dit-il.

M. Fournier, qui ne cache pas ses intentions de briguer à nouveau la mairie de Montréal-Est en 2017, précise que son parti politique fera l’objet de «changements importants.»

«Bientôt je ferai une annonce de tout ce qui s’en vient de nouveau pour nous afin de montrer les nouvelles couleurs de notre équipe aux citoyens de la municipalité», conclut-il.

Rappelons que M. Fournier a finalement été acquitté par un juge en novembre dernier après avoir été initialement condamné pour fraude électorale en 2013.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!