Archives Métro

Le Syndicat Étudiant du Cégep Marie-Victorin (SECMV) a décidé de quitter l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), mercredi à la suite d’un vote tenu en assemblée générale.

Les étudiants du Cégep Marie-Victorin reprochent à l’ASSÉ un manque de transparence en ce qui a trait aux états financiers. Dans une publication publiée sur la page Facebook du SECMV mercredi, on explique avoir tenté en novembre 2015 de consulter les états financiers 2014-2015 de l’ASSÉ pour juger de la pertinence d’une possible hausse des cotisations étudiantes. «C’est à ce moment qu’il a constaté que les états financiers n’avaient pas été produits depuis deux ans. Face à cette situation, des militantes du SECMV ont alors demandé l’accès aux détails des transactions pour chaque case budgétaire afin de pouvoir dresser un juste portrait des finances, en attendant la fin de la compilation de toutes les transactions de l’année 2014-2015», écrit-on. Le SECMV dit avoir pu consulter quelques documents, mais pas tous ceux demandés.

L’association étudiante n’a pas souhaité accorder d’entrevue à propos de son départ de l’ASSÉ. Dans un courriel envoyé à TC Media, on précise que «les membres de l’ASSÉ n’ont toujours pas accès aux détails financiers de l’organisation ni aux procès-verbaux d’exécutif des six derniers mois, ce qui va pourtant à l’encontre d’une nouvelle règle adoptée en ce sens récemment».

Les quelques 4 000 étudiants du cégep Marie-Victorin avait déjà décidé de suspendre leur cotisation à l’ASSÉ en novembre 2015. Après cette décision, le SECMV a vu son droit de vote et son statut de membre être suspendu.

Du côté, de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante, on ne souhaite pas commenter la désaffiliation du SECMV dans une entrevue. «Les récents débats et les critiques pourront être discutés au congrès d’orientation, les 3 et 4 décembre. Les membres et les non-membres sont invités à y participer», s’est contenté de mentionner la porte-parole de l’ASSÉ, Rosalie Rose.

C’est une troisième association étudiante collégiale qui quitte l’ASSÉ cette année en déplorant le manque de transparence aux niveaux des finances. L’Association Générale Étudiante du Cégep André-Laurendeau (AGÉCAL) et l’Association étudiante du Cégep de Saint-Laurent (AECSL) avaient fait de même à la session d’hiver.

Le SECMV souhaite maintenant faire la promotion de la désaffiliation auprès d’autres membres de l’ASSÉ. «Cette désaffection, nous comptons bien l’accélérer en y contribuant via la production prochaine de matériel d’information soulignant le caractère dépassé de l’ASSÉ et les meilleures alternatives qui s’offrent aux militant-es étudiant-es québécois-es», indique-t-on dans un courriel.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus