Isabelle Bergeron / TC Media La Salle Padre Pio ne sera pas rouverte à temps pour accueillir le Festival d'hiver.

Initialement prévu à la Chapelle de la Réparation, le Festival d’hiver organisé dans le cadre du 375ème anniversaire de Montréal prendra finalement place au Parc Saint-Jean-Baptiste en raison, notamment, du mauvais état de la Salle Padre Pio.

Dans la tête de Viviane Caron, coordonnatrice générale de Pointe-aux-Fêtes qui est chargé d’organiser le Festival d’hiver, tout était parfait. L’évènement, programmé les 3 et 4 mars, se ferait au Sanctuaire du Sacré-Cœur. «Un kiosque pour servir de la nourriture, une salle chauffée qui fera office de salle des bénévoles, un stationnement dégagé pour accueillir le public et un boisé pour organiser toutes sortes d’activités… Le site était vraiment accommodant». Or, à peine un mois et demi avant le coup d’envoi, Pointe-aux-Fêtes a dû revoir ses plans et trouver un nouvel emplacement.

Des activités limitées
C’est d’abord le concours de bonhomme de neige qui a été menacé. «L’organisme écologique qui gère le boisé nous a expliqué que les lieux étaient protégés. On pouvait s’y promener, faire des raquettes, mais pas d’activités de construction. On ne pouvait donc pas jouer avec la neige pour faire nos bonhommes», explique Viviane Caron.

Cette déconvenue n’a pourtant pas arrêté le comité organisateur qui a décidé de s’y accommoder. «Les choses se sont compliquées quand le Sanctuaire nous a annoncé que l’accès à la salle Padre Pio était temporairement fermé pour des travaux de rénovation. Personne n’était en mesure de confirmer qu’elle serait de nouveau disponible en mars. Nous nous retrouvions donc avec juste un kiosque et un parking. Nous avons préféré trouver un autre endroit, plus central de surcroit», détaille Viviane Caron.

La Grande Chapelle toujours en travaux
Fermée depuis le 1er décembre 2015, la Grande Chapelle du sanctuaire est inutilisable parce que son toit est en très mauvais état. La Salle Padre Pio, qui fait partie de l’édifice, n’était, elle, pas concernée par les rénovations. Mais au mois de décembre 2016, alors que les travaux de la Grande Chapelle allaient débuter, la situation s’est compliquée: «Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait des problèmes dans les murs, notamment des infiltrations qui pouvaient entrainer de possibles écartèlements. Et cela touchait aussi la Salle Padre Pio», rapporte l’abbé Maurice Vanier, directeur de l’administration du sanctuaire.

Des travaux de contreventement ont été entamés, mais pendant ce temps-là, la salle est fermée à ses occupants. Le Festival d’hiver, ainsi que plusieurs groupes de prières ou des réunions d’alcooliques anonymes ont dû être délocalisés.

«Mi-février, nous devrions entamer les finitions et la peinture. Nous aimerions rouvrir la Salle Padre Pio début avril, mais c’est encore une date sous réserve», explique l’abbé Vanier. Quant à la Grande Chapelle, si les murs sont en cours de rénovation, il n’en va pas encore de même pour son toit qui reste très abîmé.

Informations pratiques:
Le festival aura lieu les 3 et 4 mars prochain au Parc Saint-Jean-Baptiste, 1050 boulevard Saint-Jean-Baptiste.
Il inclura une soirée DJ le vendredi puis des activités familiales, un concours de bonhommes de neige et un spectacle musical le lendemain.
La programmation complète est à consultée sur le site de Pointe-aux-Fêtes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!