Archives-TC Media Pour le directeur du Cégep Marie-Victorin, l'économie sociale est en accord avec les valeurs de l'institution.

Le Cégep Marie-Victorin s’est engagé à favoriser les entreprises d’économie sociale lors de ses prochains achats de matériels ou de services.

L’établissement est le premier cégep de Montréal à rejoindre l’initiative «L’Économie sociale, j’achète», lancée par le Conseil d’économie sociale de l’Île de Montréal.

Ce projet propose une liste d’entreprises d’économie sociale qui fournissent des produits et des services divers allant de la sécurité à la zoothérapie en passant par l’entretien ménager. Les entreprises et les institutions qui y souscrivent, comme l’a fait le Cégep Marie-Victorin, ne sont pas contrainte de faire appel à elles, mais sont invités à les faire entrer dans la liste de leurs fournisseurs récurrents.

«Nous pensons que cela va contribuer à la vitalité économique des quartiers. L’économie sociale permet aussi de favoriser l’insertion sociale des jeunes et c’est quelque chose qui nous tient beaucoup à cœur au sein du cégep», explique Sylvain Mandeville, directeur général du Cégep Marie-Victorin.

Déjà un réflexe
Le Cégep Marie-Victorin a déjà fait collaborer à plusieurs reprises avec des entreprises d’économie sociale. Ce sont, par exemple, Les Ateliers d’Antoine qui ont réalisé la construction, en 2016, d’une pergola sur le campus. Plus récemment, le cégep a fait appel à Petites mains pour la commande d’un buffet pour son conseil d’administration.

L’initiative «L’économie sociale, j’achète» regroupe 38 entreprises d’économie sociale. Plusieurs entreprises comme les Aéroports de Montréal, le Centre Hospitalier Universitaire de Montréal, Gaz Métro ou encore l’Office Municipal de Montréal y ont souscrit.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!