Seule l’élection de l’équipe de Projet Montréal dans Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles permettra de mettre fin à la fusion annoncée des deux postes de quartier (PDQ) du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans l’arrondissement, clame le parti.

«Il est insensé que le poste de Rivière-des-Prairies se retrouve à Pointe-aux-Trembles: c’est à plus de 10 km de Rivière-des-Prairies. L’efficacité de ce service essentiel dans notre arrondissement sera grandement affectée», s’indigne Jean-Eddie Jr. Désiré, candidat au poste de conseiller d’arrondissement de Rivière-des-Prairies, dans un communiqué diffusé .

Évoquée en 2014, la nouvelle d’une fusion des PDQ 45 et 49 a donné lieu à une levée de boucliers, dont l’opposition de la coalition «Sauvons le PDQ 45», qui a déposé une pétition de 5000 signatures en 2016.

Initialement prévue au plus tard en 2018, elle sera retardée d’environ deux ans, le temps d’attendre la fin des baux, a indiqué le commandant du PDQ 45 en janvier dernier.

La mairesse sortante et candidate d’Équipe Denis Coderre à son troisième mandat, Chantal Rouleau, s’était montrée ouverte à l’idée de fusion à certaines conditions.

Le PDQ 49 dessert également le territoire de la ville de Montréal-Est.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!