Archives Une vingtaine d’enjeux a été ciblée dans ce plan qui s’étendra sur cinq ans.

Toile de fond des cinq prochaines années en matière de transports, le Plan local de déplacements (PLD) a été dévoilé par l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Plus de transports en commun, un milieu plus sécuritaire pour cyclistes et piétons ou encore moins de gaz à effets de serre… Ce PLD 2018-2023 comprend une vingtaine d’enjeux pour les cinq prochaines années. Il fera toutefois l’objet d’évaluations et de mises à jour en cours de route. Trois grands axes ont été fixés par l’arrondissement, soit les transports collectifs et actifs, la sécurité et la qualité de vie et le réseau routier et le stationnement.

Parmi les grands dossiers à traiter, les élus ont tout d’abord l’intention d’œuvrer pour améliorer l’offre de transports collectifs et les liens sur le territoire, notamment entre RDP et PAT. Si la première ligne d’autobus nord-sud de l’arrondissement va voir le jour dans quelques semaines, les trajets entre les deux grands quartiers demeurent compliqués.

Autre enjeu majeur auquel est confronté RDP-PAT, le développement des réseaux cyclables et piétons sera assurément sur la table à projets à en croire le PLD.

Pour ce qui est du vélo, l’arrondissement entend notamment s’intégrer au réseau cyclable montréalais de manière à offrir des déplacements continus et sécuritaires, notamment aux points de croisement avec les grandes infrastructures routières et ferroviaires.

En ce qui concerne les piétons, l’ambition sera d’offrir des liens continus sur l’ensemble du territoire. Dans ces deux dossiers de mobilité active, la revitalisation du boulevard Gouin devrait évidemment occuper un pan important.

Ce plan quinquennal laisse aussi une grande place à l’intermodalité. Alors que l’administration municipale soutient le développement de navettes fluviales, dans un premier temps vers PAT, l’arrondissement pourrait devenir un point de rencontre avec les autres modes de transport routier, ferroviaire et actifs.

L’aménagement de pôles de mobilité sera donc étudié et la rue Sherbrooke est clairement ciblée pour une revitalisation afin d’y développer ces liens entre les différentes offres de déplacement.

Sécurité et GES
Compte tenu de cette volonté de développement de la mobilité active, la sécurisation des intersections et des grands axes sera évidemment centrale dans ce PLD.

Un plan de réfection et d’aménagement de trottoirs sera notamment mené sur l’ensemble de RDP-PAT et des travaux seront opérés pour respecter la marge de dégagement de cinq mètres aux intersections.

Pour le réseau cyclable, l’arrondissement va travailler à uniformiser la typologie des liens du territoire et à créer des zones tampons pour éviter des accidents avec les portières de voitures dans les rues avec stationnements.

La réduction de la vitesse sera aussi un enjeu majeur des cinq prochaines années, notamment aux abords des établissements scolaires. Des activités de sensibilisations y seront d’ailleurs menées afin d’encourager le développement de la marche maison-école.

Les élus entendent également mettre l’accent sur les aînés et sur l’accessibilité universelle. L’objectif sera de développer les modes actifs pour les personnes à mobilité réduite et pour les plus âgés.

Enfin, le dernier point de ce plan 2018-2023 concernera essentiellement les automobilistes puisque des études de circulation seront réalisées dans tout RDP-PAT afin de fluidifier le trafic et d’assurer un meilleur respect de la signalisation.

Par ailleurs, l’administration souhaite aussi se tourner vers la réduction des gaz à effet de serre en soutenant le développement des véhicules électriques et la mutualisation des espaces de stationnement dans le but de verdir encore l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!