Getty Images/iStockphoto Les parents qui optent pour l'utilisation de couches lavables peuvent avoir droit à une subvention de 100 $ pour les aider à en défrayer les coûts.

L’arrondissement RDP-PAT a accordé une aide financière supplémentaire à l’Éco de la Pointe-aux-Prairies pour son programme visant à rembourser les achats de couches jetables et de produits d’hygiène féminine durables. En plus d’aider financièrement les résidents, ce programme a un impact environnemental positif.

Lancé à RDP-PAT pour la première fois en 2015 par l’Éco de la Pointe-aux-Prairies, le programme vise à encourager les résidents à utiliser des couches et des produits d’hygiène réutilisables. Après achat de ce type de produits, les citoyens de l’arrondissement peuvent se présenter dans les locaux de l’organisme munis d’une preuve d’achat, afin de se voir exemptés d’une partie de leurs frais.

«On rembourse les citoyens à hauteur de 50% du montant pour un maximum de 100 dollars, explique Kamalidine Mohamed, chargé de projet à l’Éco de la Pointe-aux-Prairies. Nous encourageons les gestes en faveur du développement durable et la réduction déchets.»

Si d’autres arrondissements proposaient déjà de rembourser l’achat de couches lavables, RDP-PAT est le premier à avoir en outre proposé le remboursement de produits de menstruation réutilisables.

«Nous sommes précurseur en la matière, se félicite la mairesse suppléante Suzanne Décarie. Au début j’étais sceptique quant à l’engouement des femmes, mais force est de constater que la demande est vraiment là.»

Et effectivement, si le budget 2018 du programme prévoyait initialement d’aider 20 familles et 10 femmes, l’arrondissement a finalement décidé d’accorder une aide supplémentaire face à la forte demande; 1000$ viennent donc s’ajouter au 2700$ prévus.

Un impact réel sur l’environnement

Utiliser ce type de produits aurait des conséquences extrêmement bénéfiques d’un point de vue environnemental. À titre d’exemple, une femme utilise en moyenne entre 10 000 et 15 000 tampons ou serviettes hygiéniques au cours de sa vie, entraînant une création de déchets mettant parfois plus de 500 ans à disparaître.

Selon les données amenées par l’arrondissement, utiliser des produits d’hygiène féminins durables type serviettes hygiéniques lavables, coupes menstruelles ou encore sous-vêtements de menstruation lavables, contribuerait à la réduction des problématiques liées aux stations de  traitement des eaux usées, causées notamment par le dépôt de ces produits dans les toilettes.

«Concernant la couche lavable, elle est réutilisable pendant plusieurs années, constate Kamalidine Mohamed. On estime que 20 couches lavables remplacent toutes les couches jetables utilisées par un enfant de sa naissance jusqu’à ce qu’il n’utilise plus de couche.»

Toujours selon l’arrondissement, l’utilisation de couches lavables dans 20 familles représenterait une réduction de 20 tonnes de déchets à être enfouis.

Le programme de l’Éco de la Pointe-aux-Prairies a été récompensé le 5 juin dernier, se voyant remettre le prix Novae 2018, catégorie matière résiduelle. Le prix récompense les initiatives en matière de développement durable et d’environnement.

«Finalement, cela fonctionne mieux que ce qu’on l’avait espéré, reconnait Kamalidine Mohamed. C’est sûr que ce n’est pas facile de passer d’un système très facilitant comme la couche jetable à un système contraignant comme la couche réutilisable. Mais preuve en est que les gens ont la volonté de changer leurs habitudes.»

Les conditions à suivre pour pouvoir bénéficier du programme de remboursement

  • Résider dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies−Pointe-aux-Trembles
  • Déposer sa demande 12 mois maximum après la naissance de l’enfant ou 6 mois maximum après l’achat des produits d’hygiène féminine durables
  • Avoir une preuve d’achat d’un lot d’au moins 20 couches lavables neuves ou d’une « Diva cup » et/ou de serviettes lavables
  • Se présenter à l’Éco de la Pointe-aux-Prairies au 9140, boul. Perras, afin de remplir le formulaire de demande et de déposer les preuves
    justificatives

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!