Jean-Marc Gilbert/TC Media la mairesse Chantal Rouleau

Pour une troisième année consécutive, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) devra reconduire la taxe locale afin de s’assurer d’avoir un budget équilibré. Celle-ci sera tout de même légèrement diminuée.

La taxe locale en question passera de 0,0978$ par 100 $, d’évaluation, à 0,0958 $ en 2016.

Le contribuable moyen devrait donc payer l’équivalent des taxes actuelles, et ce, conditionnellement à ce que la hausse de la taxe foncière décrétée par la ville-centre soit fixée à 2 % pour l’année prochaine.

Au total, près de 10,5 M$ seront ainsi récupérés par l’arrondissement.

Le budget de dépenses en 2016 totalisera 65 486 000 $ et celui de revenus s’élèvera à 1 472 000 $.

La ville-centre octroie à l’arrondissement une dotation budgétaire de 53,4 M$, avec une indexation de 1 %, allouant à l’arrondissement une somme de 1,9 M$.

Rappelons que cette indexation, fait partie de la réforme du financement des arrondissements de Denis Coderre, sur laquelle la mairesse Chantal Rouleau a travaillé l’année dernière.

«Je me suis battue dès ma première année en tant qu’élue afin de m’assurer que l’arrondissement avait besoin des montants nécessaires pour bien se développer et assurer des services aux citoyens. Aujourd’hui, je peux finalement dire que nous sommes sur le bon chemin et que cette distribution est équitable pour tous», indique Mme Rouleau.

Réduction de dépenses
L’arrondissement poursuit l’application du plan quinquennal de main d’œuvre et fait refléter, au budget 2016, l’attrition d’au moins trois postes qui a été réalisé en 2015. Cela se traduit en une réduction de dépenses de 165 500 $.

Avec l’arrivée de la nouvelle Maison du citoyen, les économies en matière de gestion immobilière sont évaluées à près de 500 000 $.

Le conseil d’arrondissement maintient également sa réserve dette, neige et grands projets, dont 1,4 M$ aux fins du remboursement prévu à la ville-centre pour les déficits 2012 et 2013.

Il prévoit également des sommes pour les contrats de déneigement qui ont été modifiés selon la politique adoptée par le conseil de ville.

«Notre objectif est de maintenir et améliorer les services rendus aux résidents en fonction de la dotation allouée par la ville-centre, tout en essayant de limiter l’imposition pour le citoyen et c’est que nous faisons présentement», conclut Mme Rouleau.

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!