Chantal Rouleau, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, assure discuter avec Denis Coderre sur le prolongement éventuel de la ligne bleue du métro jusqu’à la Pointe-de-l’Île grâce à un train en surface.

Alors qu’une extension de la ligne bleue devrait voir le jour d’ici quelques années avec la création de cinq arrêts jusqu’aux Galeries d’Anjou, la possibilité de prolonger ce futur tronçon jusqu’au bout de l’île revient sur la table. «On va travailler pour avoir le métro», clamait Chantal Rouleau, mairesse de RDP-PAT, en réponse à l’inquiétude d’un citoyen lors du dernier conseil d’arrondissement.

«Il faut saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent», a expliqué l’élue en entrevue avec TC Media. Elle affirme en parler régulièrement avec Denis Coderre qui verrait le projet d’un bon œil.

Aucun tracé encore réalisé
Bien qu’aucun tracé ou esquisse ne semble avoir été réalisé selon Mme Rouleau, qui met également en avant l’arrivée du Train de l’Est, les voies réservées au bus et les taxis collectifs «qui contribuent à améliorer le transport dans l’arrondissement», cette dernière croit dans un train de surface qui pourrait prolonger la ligne souterraine financée prochainement par Ottawa.

«Il pourrait aller jusqu’à la pointe de l’île, explique-t-elle. On a longtemps été laissé pour compte. Il y avait des raisons car la densité de population était faible, mais tout a changé»

L’est de Montréal fait partie de l’île, nous sommes des citoyens à part entière.»
Chantal Rouleau, mairesse de RDP-PAT

Un «rêve»
Même si aucune date n’a encore été annoncée pour l’ouverture de cette nouvelle ligne bleue et que des études sont toujours menées par l’Agence métropolitaine de transport (AMT), Giovanni Rapanà soutient lui-aussi cette idée.

«C’est réalisable, assure le conseiller de la Ville. Il y a de l’espace et nous pensons que l’est a besoin de nouveaux moyens de transports. Il ne faut pas laisser passer l’occasion et on va suivre cela avec beaucoup d’attention et d’intérêt.»

De son côté, Nathalie Pierre-Antoine «rêve d’entendre un arrêt « Rivière-des-Prairies », avoue la conseillère d’arrondissement. Mais si cela n’est pas réalisable en raison du coût, rien n’empêche d’avoir une connexion rapide entre Anjou et RDP.»


Une voie réservée sur Maurice-Duplessis

De la gare de RDP jusqu’au boulevard Lacordaire, une voie réservée aux lignes de bus sera mise en place sur le boulevard Maurice-Duplessis, «dès l’été ou l’automne», promet la mairesse Chantal Rouleau.

Cette voie sera réalisée en alternance, vers l’est et l’ouest en fonction du trafic. De 6h30 à 9h, celle-ci sera réservée aux bus qui se rendront vers le centre-ville. Le sens inverse bénéficiera de cette offre de 15h30 à 18h30.

«Il y a des défaillances dans les transports en commun et nous perdons pas une occasion d’en parler avec la STM, explique Mme Rouleau. Cette voie permettra d’améliorer le confort des usagers et la régularité des bus. C’est une plus-value et un pas dans la bonne direction.»

La STM proposera dans les semaines à venir une séance d’information dans l’arrondissement. L’administration assure également travailler sur la possibilité d’une meilleure desserte de l’axe nord-sud entre RDP et PAT.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!