Gracieuseté de la Résidence Au Fil de l'Eau L'objectif du propriétaire de la résidence est d'avoir 200 inscrits au bout d'un an.

La Résidence Au Fil de l’Eau vient de mettre en place un service de voiture partagée pour ses locataires. L’initiative inspirée par d’autres systèmes similaires est une première chez les aînés du Québec.

Parce qu’il est toujours à la recherche de nouveaux services à proposer et parce qu’il aime innover, Mr Salvatore Migliara a décidé de mettre à disposition deux autos pour les allers et venues des locataires de sa résidence.

Pour avoir accès aux véhicules mis à disposition, les résidents doivent payer un abonnement annuel de 475$ à La Roue pour couvrir une partie des frais reliés à l’entretien, aux immatriculations, aux assurances et à l’assistance routière. Lors de leur course, ils devront aussi débourser 2$ par heure et 0,40$ par kilomètre parcouru. Ce qui représente une économie considérable par rapport aux coûts engendrés par une voiture personnelle selon Salvatore Migliara : « Ce système permet de sauver 65$ mensuels de location d’emplacement de parking, plus les assurances et l’entretien. C’est aussi une belle économie pour les résidents qui avaient l’habitude d’appeler un taxi. »

Dépasser Communauto
Pour mettre son projet en place, le propriétaire de la résidence s’est inspiré de ce qui existe déjà. Il a même pris contact avec les responsables de l’entreprise Communauto – qui propose un service de partage de voiture, notamment à Montréal. Mais finalement, l’entreprise n’a pas réagi assez vite au goût de Mr Migliara qui a donc décidé de monter seul son projet. Après avoir rencontré quelques difficultés pour trouver la bonne formule au niveau de l’assurance, La Roue était lancée.

En groupe ou en solo
Mr Migliara a choisi deux voitures pour répondre aux différents besoins. « La Dodge Caravan à sept places permettra les déplacements en groupe tandis que la Fiat 500 à quatre portes sera idéale pour les couples ou les personnes seules. »
Les résidents n’ont qu’à appeler la réception pour réserver une voiture. Trois habitants de la résidence se sont portés bénévoles pour gérer le calendrier des réservations, noter le kilométrage des véhicules à chaque sortie et porter l’auto au nettoyage le cas échéant.

A l’avenir
Pour l’instant, 25 résidents sur les 800 que compte la résidence Au Fil de L’Eau se sont montrés intéressés. Si le projet prend, Salvatore Migliara est prêt à acheter d’autres véhicules. Et comme il pense avant tout au bien-être de ses locataires, il promet que si le service d’autopartage devient bénéficiaire, l’argent gagné sera reversé aux membres.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus