Nafi Alibert/TC Média L'avenue Fernand-Gauthier sera en chantier de la mi-octobre à la mi-décembre.

L’avenue Fernand-Gauthier aura bientôt droit à une cure de jouvence.  Des travaux évalués à près de 1,4 M$ commenceront dès la mi-octobre, entre les boulevards Perras et Gouin.

Au menu de ce chantier, la reconstruction complète et la mise aux normes de la chaussée et des trottoirs, la mise à niveau de l’éclairage et la plantation de végétaux.

Les travaux s’étendront sur les 350 derniers mètres de l’avenue Fernand-Gauthier dans son extrémité nord.

«C’est une petite artère commerciale où il y a, entre autres, du résidentiel, du scolaire et des garderies. Il était donc important pour nous les élus et l’arrondissement de sécuriser, de mettre à niveau et d’embellir ce tronçon en collaboration avec les propriétaires des commerces, et ce, pour l’amélioration de la qualité de vie des citoyens» a commenté Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d’arrondissement du district Rivière-des-Prairies.

Le secteur est fréquenté par de nombreux enfants qui se rendent à pied à l’annexe de l’école Marc-Aurèle Fortin, ou qui sont inscrits dans une des deux garderies de ce tronçon d’avenue; tandis que les commerces avoisinant génèrent, quant à eux, de la circulation.

Le site n’est toutefois pas particulièrement dangereux. Aucun rapport d’accident impliquant des cyclistes ou de piétons n’a été enregistré pour la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016. «Par contre, plusieurs accrochages entre véhicules ont été répertoriés à l’intérieur des stationnements privés durant la même période», stipule l’arrondissement qui espère que les aménagements prévus viendront solutionner ce problème.

Un îlot de fraicheur

L’arrondissement  s’est inspiré du réaménagement de la rue Pascal à Montréal-Nord pour améliorer l’apparence physique de l’avenue Fernand-Gauthier. C’est en suivant ce modèle que les autorités locales comptent verdir  le domaine public se trouvant devant les espaces de stationnement du secteur commercial de l’avenue Fernand-Gauthier pour créer une zone tampon entre ces stationnements hors rue et les trottoirs.

«Nous avons bien hâte de voir le résultat», poursuit Mme Pierre-Antoine. Et les commerçants du secteur également, puisque le projet est sur la table depuis fin 2014.

«J’ai vu les aménagements de la rue Pascal. Ils sont beaux. Mais est-ce qu’ils seront profitables pour le quartier et les commerces? Ça c’est l’avenir qui nous le dira», a partagé Bob Marsan, le propriétaire de Bob Produits Frais, un commerce de l’avenue Fernand-Gauthier.

M.Marsan est convaincu que les bancs qui seront installés sur la zone de stationnement en face de son commerce accommoderont ses clients qui viennent manger à son casse-croûte. Mais, comme ses voisins, il craint que le futur espace vert qui coupera en deux le stationnement actuel ne soit une contrainte pour les automobilistes.

«Je soutiens quand même ce projet, comme tous les gens qui ont a assisté aux réunions de consultation», relative-t-il.

Islande Casséus, propriétaire depuis 25 ans du salon de coiffure Arcanes Islande, se posait elle aussi des questions concernant le stationnement dans ce secteur.

«Je m’inquiétais un peu des dérangements pendant les travaux, mais l’arrondissement nous a garanti que les travaux seraient terminés cet hiver. C’est sûr que ce sera moins pratique pour mes clients mais je vais les avertir et ils auront juste à marcher un peu plus», nuance-t-elle tout sourire.

Selon l’échéancier de l’arrondissement, la cure de jouvence de cette portion de l’avenue Fernand-Gauthier se terminera à la mi-décembre, date à laquelle la nouvelle fruiterie l’Échoppe de Gaïa sera ouverte et jouera, elle aussi,  «un rôle important» dans la revitalisation de ce secteur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!