Des priorités économiques de l’est de Montréal aux problèmes avec Sanimax, en passant par des ennuis à un accès à la Rivière-des-Prairies, l’année 2017 fut riche en matière d’actualités. Rétrospective.

 

JANVIER: Sous le signe du développement économique

Dès le début de l’année, la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, assure devant des gens d’affaires que le développement économique de l’arrondissement demeurera une priorité en 2017. L’année électorale verra le lancement ou la poursuite de divers projets, dont la construction d’un belvédère derrière la Maison du citoyen et l’aménagement de la plage de l’Est.

FÉVRIER: Une chaîne alimentaire

On apprend qu’une dizaine d’organisations communautaires, publiques et privées projettent de créer un système fédéré de diverses ressources. Le Projet de revitalisation du système alimentaire dans l’est de Montréal créerait une chaîne d’approvisionnement en fruits et légumes frais entre, par exemple, des jardins collectifs, des épiceries, des dépanneurs, des organismes communautaires et des services de dépannage alimentaire.

MARS: Cabanes à l’eau et à l’abandon

À la suite d’une nouvelle publiée sur la page web de L’Avenir de l’Est, une trentaine de pêcheurs affluent de partout au Québec pour retirer une cabane de pêche en train de sombrer dans le fleuve Saint-Laurent et une autre à l’abandon dans la rivière des Prairies. Le mois suivant, l’arrondissement aménage le site menant à la rivière pour en bloquer l’accès aux embarcations lourdes. Il y interdit aussi la présence de voitures, ainsi que de remorques.

AVRIL: Des usagers du transport collectif se font entendre

Quelque 200 personnes expriment leurs frustrations concernant le transport collectif dans Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, lors d’une rencontre publique avec des dirigeants de la Société de transport de Montréal (STM) à la Maison du citoyen. La STM annonce alors le déploiement, en août suivant, de la nouvelle ligne 428-Express Parcs industriels. Peu après, des organisations lancent une pétition, tandis que plusieurs élus et acteurs économiques plaident en faveur d’une amélioration du réseau.

MAI: Sanimax encore sur la sellette

Des carcasses d’animaux sont tombées d’un camion conduit par un fournisseur de Sanimax. le 23 mai 2017 dans Rivière-des-Prairies.

Fin mai, un déversement de restes d’animaux ravive la grogne de résidents de Rivière-des-Prairies envers l’entreprise de récupération de sous-produits alimentaires Sanimax. Selon l’entreprise, la remorque conduite par le chauffeur d’un fournisseur était couverte d’une toile qui s’est déchirée après que le chauffeur dut freiner brusquement. En juillet, le maire de Montréal à l’époque, Denis Coderre, promet de s’occuper de l’affaire. En octobre, la Ville surprend l’entreprise en annonçant le dépôt prochain de deux injonctions permanentes à l’égard de Sanimax.

JUIN: RDP-PAT célèbre ses Italiens

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles rend hommage à la communauté italienne, en installant une plaque commémorative devant l’église Marie-Auxiliatrice, soulignant ainsi l’apport des Italiens au développement du territoire. «Rivière-des-Prairies ne serait pas le quartier qu’il est aujourd’hui sans la communauté italienne», annonce la mairesse Chantal Rouleau.

JUILLET: Été difficile pour la qualité des eaux

À l’été 2017, les relevés du Réseau de suivi du milieu aquatique ont témoigné à quelques reprises d’une mauvaise qualité des eaux dans la rivière des Prairies. En cas de précipitations importantes, des eaux de mauvaise qualité passent parfois outre l’usine d’épuration et arrivent dans les cours d’eau par les surverses. Le climat changeant pendant l’été pourrait donc expliquer ces niveaux importants de coliformes fécaux.

AOÛT: Alexis-Carrel supprimé de la toponymie montréalaise

Le comité exécutif de la Ville de Montréal adopte une résolution qui effacera le nom d’Alexis Carrel de la toponymie du territoire de la métropole. Le maire Coderre avait annoncé cette intention en avril 2016. Situés dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies, un parc et une avenue au nom de ce scientifique décédé en 1944 vont être renommés avenue Rita-Levi-Montalcini et parc Don-Bosco. Le controversé Alexis Carrel, prix Nobel de médecine en 1912, a développé, dans l’un de ses ouvrages, des théories sur l’eugénisme, un thème revendiqué par le régime nazi allemand.

SEPTEMBRE: Une priorité en 2018 pour la STM

Améliorer les déplacements à l’intérieur de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles est une priorité de la STM pour 2018, assure un responsable devant le conseil d’arrondissement. La STM, dit-il, entend réviser la ligne 86 en 2018, afin d’améliorer la desserte nord-sud, et étudier la nécessité de créer de nouvelles lignes de bus, d’en «intercaler» certaines existantes ou de «raffiner» leurs horaires.

OCTOBRE: L’Échoppe de Gaïa enfin ouverte

Après trois ans et demi d’efforts, l’entreprise d’économie sociale l’Échoppe de Gaïa est inaugurée, puis ouverte au public. Sa mise en service vise principalement à offrir à la population prairivoise un meilleur accès aux fruits et légumes puisque, dans ce secteur de la ville, la grande majorité des Montréalais n’ont pas accès à ce type d’épicerie à moins d’un quart d’heure de marche de leur domicile.

NOVEMBRE: La mairesse réélue et quelques nouveaux conseillers

Au terme des élections municipales du 5 novembre, Chantal Rouleau est réélue mairesse de l’arrondissement. Mme Rouleau perd un des six conseillers sortants et membres de son parti, Manuel Guedes, défait par Lisa Christensen de Projet Montréal, après un recomptage.

DÉCEMBRE: Une entreprise investit 30 M$ à RDP

L’entreprise XTL Transport annonce qu’elle construira un entrepôt de 335 000 pieds carrés sur le boulevard Henri-Bourrassa Est, un investissement majeur de 30 M$. Cette nouvelle installation sera en fonction en 2018 et permettra la création de 35 emplois directs. L’arrivée de l’entreprise vient renforcir le créneau du transport de marchandises dans l’est, indique la directrice de la Chambre de commerce de l’est de Montréal, Christine Fréchette.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!