Nicolas Ledain / TC Media Le trottoir sera aménagé sur une portion de rue du boulevard Rodolphe-Forget qui en est dépourvu.

Matériau en partie recyclé et moins polluant, un béton composé en partie de poudre de verre va être utilisé pour construire un trottoir sur le boulevard Rodolphe-Forget. C’est une première à RDP-PAT.

Ce tronçon de 350 mètres s’étendra entre la rue Louis-Dessaulles et le boulevard Perras sur le côté ouest. Ce secteur n’était jusqu’ici pas doté d’un trottoir alors qu’un complexe d’habitation a été bâti ces dernières années en bordure du boulevard. Pour des raisons sécuritaires, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles va donc combler ce manque et va aussi créer une traverse piétonne à mi-chemin pour permettre aux citoyens du quartier de se rendre au centre d’achat situé en face.

L’administration entend profiter de cet aménagement pour tester ce béton à poudre de verre qui est étudié depuis plusieurs années par la Ville de Montréal. L’arrondissement craint que la ville-centre ne soit pas en mesure de réaliser ces travaux avant l’été 2018 et a donc proposé de prendre en charge la conception, les appels d’offres, les octrois de contrats et la réalisation du projet.

«Nous utiliserons une nouvelle technologie. On intègre 30 % de poussière de verre, ce qui permet de développer un nouveau marché pour les matières recyclables. Plutôt que d’enfouir, on réutilise», a expliqué la mairesse Chantal Rouleau lors du dernier conseil d’arrondissement.

De plus, ce béton a l’avantage de produire moins de gaz à effet de serre selon les essais menés par la Ville, notamment parce que les autres composantes de substitution ne sont pas toutes disponibles au Québec.

«La Ville de Montréal diminue la production de CO2 émise lors de la production des composantes autres que de la poudre de verre, mais également dans la livraison de celles-ci. De plus, le verre vient des produits récupérés, diminuant ainsi la quantité de produits rejetés ou jetés», a indiqué une relationniste de la Ville de Montréal à TC Media.

Plus d’une centaine de tests ont été réalisés ces dernières années sur quelques tronçons de rues – notamment sur la 16e avenue dans RDP–PAT – et les résultats sont satisfaisants.

«C’est une solution plus écologique, le béton à base de poudre de verre est aussi durable et a même une valeur améliorée, en plus d’être moins dispendieux que d’autres bétons à base d’autres composantes, telles que de la fumée de silice», a précisé la relationniste de l’administration municipale.

S’il s’agit du premier trottoir complet réalisé avec cette technologie dans l’arrondissement, la ville-centre l’a déjà intégrée dans plusieurs de ses chantiers depuis 2015. En 2018, dix projets de ce type sont planifiés.

Les budgets requis pour ce chantier seront à la charge de la Direction de la sécurité et de l’aménagement du réseau artériel, mais l’estimation des coûts n’a pas encore été réalisée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!