La nouvelle mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, va prochainement rencontrer le président du conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb, afin de trouver une solution pour la voie réservée pour bus du boulevard Maurice-Duplessis.

Aucune date précise n’a été avancée pour cette rencontre mais l’arrondissement a fait savoir qu’elle était «imminente».

Les citoyens du boulevard Maurice-Duplessis, entre les avenues Pierre-Baillargeon et André-Dumas, qui militent depuis plusieurs mois pour obtenir une suspension de la voie de bus et ainsi retrouver leurs stationnements, devraient donc être fixés rapidement.

La suspension partielle de la voie a été votée à l’unanimité par le conseil d’arrondissement au mois de novembre dernier, mais la STM a réclamé une compensation de 80 000$. La société considérait qu’elle allait perdre 60 000$ de subvention provinciale, tandis que le reste de la somme correspondait à la facture des travaux pour mettre en place la signalisation nécessaire.

Suzanne Décarie, mairesse intérimaire à l’époque, s’était offusquée de cette demande. Elle avait jugé ce montant excessif et les explications trop vagues. Elle considérait notamment que la STM se basait sur une estimation de la subvention qu’elle pensait percevoir de la part du ministère des Transports et non sur un montant perçu et précis.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!