Plusieurs utilisateurs des transports en commun qui doivent traverser l’arrondissement en autobus sont exaspérés par le temps qu’ils perdent dans l’autobus et songent sérieusement à s’acheter une voiture.

Plus d’un an après avoir parcouru l’arrondissement d’un bout à l’autre en autobus pour connaître l’efficacité des transports en commun, votre journal a voulu savoir si la situation avait changé.

Deux journalistes se sont donc affrontés dans une course au travers de l’arrondissement, l’un au volant d’une voiture et l’autre en autobus. Les deux concurrents sont partis du Centre Roussin de Pointe-aux-Trembles pour se rendre aux locaux du journal dans le quartier de Rivière-des-Prairies. Si le trajet en voiture n’a pris que 17 minutes, en autobus il a fallu compter près d’une heure.

Course perdue d’avance

Il était 10 h lorsque le signal de départ a été donné. La voiture a remonté le boulevard Saint-Jean-Baptiste pendant que l’autre journaliste est resté planté à l’arrêt d’autobus dans le froid sibérien.

Au moment où le journaliste en voiture arrivait à bon port, son collègue grimpait dans l’autobus 86 qui venait d’arriver.

La fréquence des autobus est justement au cœur du problème selon Giovanna, rencontrée près d’un arrêt du circuit 86. La jeune femme qui doit souvent traverser l’arrondissement en transport en commun songe à s’acheter une voiture puisque l’autobus 86 ne passe qu’à toutes les 25 minutes.

Si à la rentrée et à la sortie des classes l’autobus est bondé, au moment de notre expérience seulement cinq personnes se trouvent à bord, dont Jenny Cleophat. L’étudiante du Cégep Marie-Victorin, qui demeure à Pointe-aux-Trembles, se plaint des détours que fait l’autobus, mais elle déplore surtout que le dernier départ de l’autobus ne lui permette pas de s’inscrire à des cours de soir.

« Les gens se plaignent souvent que l’autobus arrive en avance ou en retard, ajoute-t-elle. Ça fait qu’on manque parfois nos transferts et qu’on doit attendre de 20 à 30 minutes pour le prochain. L’hiver ce n’est pas drôle! »

Mais tout n’est pas noir, Mme Cleophat assure que l’autobus 86 est très utile et elle note une amélioration au cours de la dernière année.

Vers 10 h 30, l’autobus est arrivé à Rivière-des-Prairies où Alexandre Collard fait deux transferts d’autobus chaque jour. L’homme qui travaille dans une usine près de l’intersection du boulevard Perras et de la rue Albert-Hudon à Rivière-des-Prairies habite au coin du boulevard Tricentenaire et de la rue Sherbrooke, à Pointe-aux-Trembles.

Il passe donc de deux à trois heures par jour dans l’autobus. Mais l’homme en a assez et dans quelques semaines, il utilisera une voiture pour se rendre au travail. Le trajet ne lui prendra alors qu’une vingtaine de minutes.

« Si c’était moins long, je continuerais à prendre l’autobus parce que ça me coûterait beaucoup moins cher », admet-il.

Il était 10 h 56 lorsque notre journaliste arrive finalement au journal.

Le Train de l’Est

Des initiatives sont toutefois en cours pour améliorer les déplacements dans l’Est. Annoncé en 2006, le Train de l’Est devrait être en service d’ici la fin de l’année, au coût de 671 M$. L’Agence métropolitaine de transport estime que près de 5500 personnes par jour prendront deux des 16 départs, dont 12 se feront durant les heures de pointe et quatre autres hors de la période de pointe. Le train desservira 13 gares sur le parcours de 52 km entre Mascouche et le centre-ville.

Pour seulement 5,25 $, les passagers de Pointe-aux-Trembles pourront ainsi parcourir les 39 km jusqu’au centre-ville en seulement 39 minutes et ceux de Rivière-des-Prairies arriveront à destination en 35 minutes.

La gare de Pointe-aux-Trembles sera située au nord de la rue Sherbrooke et à l’est de la 52e Avenue. Les travaux qui ont été retardés par la présence de couleuvres brunes, une espèce menacée qui a dû être déplacée, débuteront sous peu.

Les travaux de la gare de Rivière-des-Prairies, qui est située au nord du boulevard Maurice-Duplessis et à l’est du boulevard Saint-Jean-Baptiste, ont commencé en mai 2013. Environ 80 % de la construction est terminée.

Quelques trajets

Centre Roussin au centre-ville

Temps en voiture : 20 minutes

Temps en autobus : 50 minutes

Tranfères : 2

Centre Roussin au Centre communautaire de Rivière-des-Prairies

Temps en voiture : 12 minutes

Temps en autobus : 40 minutes

Tranfères : 2-3

Centre communautaire de Rivière-des-Prairies au centre-ville

Temps en voiture : 26 minutes

Temps en autobus : 60 minutes

Tranfères : 2

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!