gracieuseté L’exposition des finissants en Arts plastiques du cégep Marie-Victorin, Supercherie plastique, s’inspire de la citation de Pablo Picasso « L’art est un mensonge qui nous permet de dévoiler la vérité ».
Les finissants du programme d’arts plastiques du cégep Marie-Victorin se sont inspirés de la citation de Pablo Picasso « L’art est un mensonge qui nous permet de dévoiler la vérité » pour leur exposition finale, Supercherie plastique, qui se tiendra au pavillon central de l’établissement scolaire, du 8 au 10 mai.

À travers leurs oeuvres, les étudiants pointent les stratégies qu’ils utilisent dans leurs créations pour déstabiliser le spectateur. Les jeunes souhaitent qu’en parcourant l’exposition, les visiteurs constatent la diversité de leurs préoccupations et la passion qui les anime pour leur art.

L’organisation de l’exposition est un projet collectif de diffusion. En collaboration avec les enseignants et le technicien du Département, les étudiants ont travaillé à la mise en espace, à l’installation des œuvres et à la promotion de l’exposition. Chaque finissant y présente son épreuve synthèse de programme; une œuvre exécutée de façon autonome, dans la discipline de son choix, qui reflète bien le développement de son talent et de ses préoccupations personnelles. Les créations font aussi écho aux pratiques actuelles en art visuel.

Un vernissage est organisé le 10 mai dès 17 h 30. Les visiteurs auront l’occasion de rencontrer et de discuter avec les finissants.Le Cégep Marie-Victorin est situé au 7000, rue Marie-Victorin à Montréal. L’exposition a lieu au pavillon central, au local C-108.
(Source: cégep Marie-Victorin)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!