PACOPHOTO.CA La conseillère Cindy Leclerc prend place dans son bureau. Elle remplace Maria Calderone, qui a démissionné l’été dernier. (Photo : pacophoto.ca)

Inquiétude quant à la taxe relative aux services

Un citoyen a fait état de ses craintes par rapport à la taxe relative aux services qui sera versée à l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) à partir de 2013. Il a affirmé manquer d’information à ce sujet.

La mairesse de l’arrondissement, Chantal Rouleau, lui a répondu que son « compte de taxes » n’augmentera pas en 2012. « Disons que sur un dollar, il y a un cinq sous qui est attribué directement à l’arrondissement qui paraît sur votre compte de taxes. »

Cette somme était jusqu’alors versée directement à la Ville-centre. Prélevée sur les immeubles, elle sera entièrement administrée par l’arrondissement, qui en disposera selon ses besoins.

Cette nouvelle disposition vise une meilleure redistribution aux arrondissements des taxes perçues par la Ville de Montréal. Cette décision découle de la tournée des arrondissements que le maire par intérim et ancien président du comité exécutif, Michael Applebaum, avait effectuée il y a près d’un an.

La mairesse a rappelé que le budget de RDP-PAT pour l’année financière 2013 ne comportait aucune hausse de taxes, et ce, même si la Ville-centre permet aux administrations locales de le faire.

La mairesse chahutée

Pour la deuxième fois en l’espace de quelques mois seulement, un homme d’origine italienne est venu pester contre la mairesse à la période de questions et de commentaires des citoyens.

« Dis-moi, toi, pourquoi tu es contre l’immigration des Italiens à Rivière-des-Prairies ? », lui a demandé l’homme.

« Vraiment, je ne comprends pas votre question, parce que je ne suis pas contre du tout », s’est défendu l’édile.

L’homme a continué à s’adresser à la mairesse dans un français opaque. Il s’est notamment demandé pour quelles raisons il n’y avait pas de fleurs « dans la rivière des Prairies » (sic).

« Je vous remercie pour votre commentaire », a poliment poursuivi Mme Rouleau. « Je vous prierais de vous rasseoir. »

Au bout de six minutes d’attention, l’homme a été raccompagné à l’extérieur de la salle du conseil par un membre du cabinet de la mairesse et le commandant de police du poste de quartier 45.

Une sculpture pour les Pointeliers

RDP-PAT a lancé un concours d’art qui vise la création d’une sculpture qui sera placée sur la future place publique du Vieux-Pointe-aux-Trembles.

Selon les termes employés dans les documents de l’arrondissement, il s’agira « d’une oeuvre sculpturale fragmentée qui s’intégrera à l’entrée de la nouvelle place du Village, en plein air, dans un espace délimité sur le boulevard St-Jean-Baptiste en bordure de la rue Notre-Dame est ».

« Constituée de deux ou trois éléments sculpturaux, l’œuvre d’art contemporain s’inspirera du riche patrimoine historique et naturel du quartier. [Elle] consolidera l’image et l’identité du Vieux-Pointe-aux-Trembles. »

L’arrondissement justifie cette décision en rappelant que son territoire « compte très peu d’œuvres d’art public et aucune sur le domaine public ». Le coût total du projet est évalué à 190 000 $.

Les artistes ont jusqu’au 1er février pour déposer une candidature. Le contrat sera octroyé à l’artiste gagnant en août 2013. L’œuvre sera installée à l’été 2014 et inaugurée au mois de septembre.

Premier conseil pour Cindy Leclerc

La conseillère de la Ville dans le district de RDP, Cindy Leclerc, a assisté à son premier conseil d’arrondissement.

Mme Leclerc a annoncé qu’elle allait poursuivre le travail entrepris par son administration. Son élection porte à six sur sept le nombre d’élus du parti Vision Montréal.

« J’espère apporter mon grain de sel tout en étant à l’écoute des citoyens de mon district », a affirmé l’échevine. Celle-ci s’est officiellement installée dans son bureau (11900-A, rue Pierre Blanchet), situé au rez-de-chaussée de la mairie d’arrondissement, le 7 décembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!