Remise d’un chèque de 223 137 $ pour le programme de soutien pour contrer les dépendances de la Fondation Le Grand chemin. De gauche à droite : Luc Gervais, directeur général des centres le Grand Chemin, Sylvain Baril, gestionnaire du programme « +Prends soin de toi+ » ainsi que David Laplante, directeur des services professionnels au centre Le Grand Chemin. (Photo : gracieuseté)
La Fondation Le Grand chemin lance son programme de soutien psychologique pour les adolescents aux prises avec des problèmes de dépendances. Désormais, les jeunes qui suivent une thérapie pour vaincre un problème de toxicomanie auront la chance d’obtenir une intensification des services en santé mentale lors de leur séjour dans l’un des trois centres de thérapie Le Grand Chemin.

« L’objectif est d’offrir des services mieux adaptés aux jeunes ayant un trouble concomitant de santé mentale et de toxicomanie, ainsi qu’à leur famille. Les connaissances en toxicomanie et en santé mentale sont en évolution grâce à la recherche. Nous avons aujourd’hui une bonne idée des adaptations à apporter à nos pratiques et à notre programme, pour mieux répondre aux besoins de cette clientèle plus lourde et plus complexe », affirme Luc Gervais, directeur général des centres Le Grand Chemin.

Cet investissement permettra de développer une pratique en dépistage des problèmes en santé mentale, tant chez les jeunes hébergés dans les centres affiliés que chez leurs parents par l’utilisation d’outils appropriés

Cette nouveauté passe notamment par la création d’une liste d’attente spécifique et prioritaire, l’admission prioritaire en hébergement dans des situations de crise ou de désorganisation et la formation du personnel clinique aux spécificités des problèmes de santé mentale.

Les conséquences des problèmes de la toxicomanie, de l’alcoolisme et de la dépendance au jeu pathologique chez les jeunes sont multiples : suicide, décrochage scolaire, crimes, violence et délinquance dans la société, dangers pour la sécurité et la santé physique des jeunes, troubles de santé mentale, troubles de la personnalité (détresse, dépression) et coûts sociaux à long terme constituent de bons exemples de maux qui en découlent.

(Source : Fondation Le Grand chemin)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!