Gaëtan Bérard, candidat dans LaFontaine pour le Parti vert du Québec, estime que l’accès qu’ont les automobilistes de Rivière-des-Prairies (RDP) à l’autoroute 25 est mauvais.

Les citoyens qui roulent en direction nord, pour se rendre vers RDP par exemple, sont obligés de quitter l’autoroute dans l’arrondissement Anjou et de remonter la voie de desserte jusqu’aux boulevards Perras et Gouin, qui sont à plus de 3 km de là.

En direction sud, c’est encore pire, croit-il. La première entrée de l’autoroute se trouve à plus de 1 km de la plus importante artère du secteur, le boulevard Henri-Bourassa. Les automobilistes de RDP doivent affronter les feux de circulation des boulevards Perras et Maurice-Duplessis qui sont extrêmement longs et inefficaces.

Un grand nombre d’automobilistes préfèrent emprunter les boulevards Armand-Bombardier et Ray-Lawson, un non-sens.

« Mais quels intérêts le ministère des Transports poursuivait-il? Certainement pas celui des citoyens », affirme le candidat.

« On était bien mieux avec l’ancien boulevard Louis-H.-La Fontaine, bordé de champs de tomates et qui offrait des sorties à toutes les artères importantes. »

Des voies réservées inutilisées bordent les voies de desserte de cette nouvelle autoroute. Cela ressemble à un tronçon d’autoroute privée que seuls les utilisateurs du système à péage sur le pont ont le privilège d’utiliser, conclut-il.

Selon lui, il est primordial d’adopter un plan de transport durable beaucoup plus large et cohérent.

(Source : Parti vert du Québec/Green Party of Quebec)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!