Photo:Jacques Pharand Une poignée d’herbe à poux. (Photo : archives)
Qu’est-ce que l’herbe à poux? Quoi faire pour s’en débarrasser? Voici quelques explications utiles pour ceux aux prises avec cette plante « parasitaire ».

L’herbe à poux (ambrosia artemisiiflolia) est une plante annuelle mesurant de 10 cm à 1,5 m de hauteur. Elle émet son pollen de la fin juillet jusqu’à la période de gel. Celui-ci cause des allergies chez plus d’un million de Québécois (rhinite ou rhume des foins, conjonctivite, aggravation de l’asthme, etc.).

Sur le territoire de la Pointe-de-l’Île (Mercier-Est, Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, Anjou et Montréal-Est), ce sont 4748 enfants qui ont de 6 mois à 12 ans qui sont affectés par le pollen de l’herbe à poux (étude DSP 2008 Jacques L. et coll).

Des actions peuvent être entreprises afin de mieux le contrôler et ainsi diminuer son impact sur la santé des personnes allergiques.

Bien que cette plante puisse se retrouver partout, elle se développe généralement dans les sols pauvres ou perturbés comme les terrains vacants, les abords de trottoir (suivant le dépôt de calcium en hiver), les dépôts à neige, les terrains en construction ou les abords d’autoroute. Son action pollinique atteint un rayon d’environ 1 km.

L’action la plus efficace et la moins couteuse pour diminuer l’émission du pollen est d’effectuer deux coupes : l’une à la fin juillet et l’autre à la mi-août. Notons que pour les petits espaces, l’arrachage est à privilégier.

(Source : Centre de santé et de services sociaux de la Pointe-de-l’Île)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!