Photo TC Media - Jean-Marc Gilbert Le parc Alexis-Carrel fait partie de ceux qui seront surveillés par le personnel de la firme Omni sécurité.

Les élus de Rivières-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ont autorisé une dépense de 2,1 M $ pour modifier la configuration de certaines rues, lors du conseil d’arrondissement, le 2 juin dernier. L’objectif de cette mesure est d’améliorer la sécurité des élèves lorsqu’ils se déplacent aux abords des écoles.

Travaux publics
Les travaux de réaménagement prévoient notamment la construction de saillies de trottoirs et l’ajout d’éclairage le long de certaines rues, dont le boulevard Perras.

Le projet permettra aussi de construire la rue Pierre-Chasseur, entre Charlotte-Tassé et Fernand-Gauthier, ainsi que le bouclage des 40e et 41e Avenues, entre la voie de service de l’autoroute 40 est et la rue à boucler. Un contrat de 1,8 M $ a été accordé à la compagnie Les Constructions et Pavage Jeskar, plus bas soumissionnaire conforme parmi les six autres entreprises qui ont participé à l’appel d’offre.

La ville centre assurera 16,29% de la dépense, l’arrondissement épongera le reste de la facture.

Surveillance dans les parcs
Alors que les problèmes d’insalubrité et de vandalisme dans les parcs de l’arrondissement ont défrayé la manchette ces dernières semaines, le conseil a signé un contrat avec la firme Omni sécurité pour la surveillance de 12 parcs au montant de 38 224,20 $, taxes incluses.

Après un projet pilote en 2014, les élus ont décidé de prolonger la présence du personnel de l’entreprise de 9 h à 23 h. Les parcs René-Masson, Alexis-Carrel, Saint-Jean-Baptiste et Daniel-Johnson seront notamment couverts.

Utilisation des surplus
Le conseil s’est prononcé sur l’utilisation des surplus de gestion de l’arrondissement de 5 133 852 $. Un montant de 1 424 200 $ représente la première tranche du pan de remboursement du déficit cumulé de l’arrondissement. Les élus affecteront 3 208 552 $ à la réserve de déneigement.

Enfin, une somme de 501 100$ servira au budget annuel de la CSST. «Le surplus est dû à la rigueur de la gestion de l’administration, a expliqué la mairesse, Chantal Rouleau. Aussi, nous avons reçu moins de neige cette année, malgré les affres de l’hiver.»

Retour des marchés publics
Le conseil a autorisé l’établissement de deux marchés publics sur son territoire, l’un à la place du Village-de-la-Pointe-aux-Trembles, et l’implantation d’un projet pilote au parc Armand-Bombardier, dans Rivière-des-Prairies. Par la même occasion, les élus ont voté une contribution financière de 50 000 $, taxes incluses.

La mairesse, Chantal Rouleau, s’est abstenue lors du vote. Rappelons que l’arrondissement soutient l’organisme Marchés publics de Rivières-des-Prairies-aux-Trembles depuis 2011.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!