Emmanuel Delacour/TC Media Des amuse-gueules qui seront disponibles lors de Croque-insectes ont été offerts aux visiteurs lors de la présentation de la programmation.

Espace pour la vie lançait le 7 février sa programmation pour 2017 qui promet d’éveiller les sens des visiteurs tout en leur faisant découvrir la nature qui les entoure.

C’est sous le thème de «Vive la vie!» qu’a été présentée la quinzaine d’activités qui se dérouleront tout au long de l’année. L’objectif sera de «célébrer le vivant», tel que l’a présenté Charles-Mathieu Brunelle, directeur général site qui regroupe le Biodôme, le Jardin botanique, l’Insectarium et le Planétarium Rio Tinto Alcan.

C’est en trois volets que se déclineront les événements offerts dans les installations montréalaises dédiées à l’éducation et aux sciences, soit la nature qui fait du bien, la nature qui nourrit, et la nature qui inspire.

Partant du principe que le contact avec l’environnement a un effet bénéfique sur notre santé, Espace pour la vie propose des activités qui permettront de se détendre tout en apprenant. Les incontournables 1500 papillons en liberté seront de retour au Jardin botanique du 23 février au 30 avril.

Au Biodôme, il sera possible de venir admirer les reptiles et les amphibiens sortir de leur hibernation lors de l’éveil du printemps, présenté du 4 mars au 22 mai.

Un rassemblement est aussi prévu au Planétarium le 21 août lors de l’éclipse partielle de soleil qui sera visible à 14h38 précise.

Le 20e Rendez-vous horticole, plus grande foire du genre au Québec se déroulera du 26 au 28 mai. Il s’agira d’une occasion pour se familiariser à propos des jardins nourriciers, à la fois décoratifs et comestibles.

Ceux qui le goût de l’aventure pourront se laisser tenter par des délices gastronomiques à base de petites bestioles lors de la nouvelle édition de Croque-insectes du 15 juin au 4 septembre à l’Insectarium.

En collaboration avec l’Office national du film du Canada (ONF), le Planétarium  présentera dès le 9 mai KYMA une œuvre artistique immersive conçue par le cinéaste Philippe Baylaucq.

La nature et la beauté de l’Arboretum du Jardin botanique inspireront le « landartiste » de renommée internationale, Patrick Dougherty, qui créera deux œuvres à partir de tiges de saule, du 15 juin au 4 septembre.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!