Steve Caron/TC Media Le ministre Barrette était de passage dans l'Est pour inaugurer officiellement la nouvelle salle d'urgence de HMR.

Alors que les urgences de l’est de Montréal roulent à un taux d’occupation de 180 %, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, est convaincu que la nouvelle urgence de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), bâtie au coût de plus de 80 M$, améliorera les soins dispensés et réduira le temps d’attente des patients.

Le ministre était de passage dans l’Est, le 29 janvier dernier, pour procéder à l’inauguration officielle des nouveaux locaux de Maisonneuve-Rosemont.

Des employés syndiqués de HMR ont accueilli le ministre Barrette et ont assisté à la conférence de presse pour lui rappeler, entre autres, l'importance de ne pas privatiser les soins de santé.

Des employés syndiqués de HMR ont accueilli le ministre Barrette et ont assisté à la conférence de presse pour lui rappeler, entre autres, l’importance de ne pas privatiser les soins de santé.

«La modernisation des infrastructures était nécessaire pour améliorer la fonctionnalité des lieux et répondre aux besoins de la clientèle vieillissante. Ce vaste projet de modernisation s’inscrit dans la volonté gouvernementale d’offrir les meilleures infrastructures possible en matière de services de soins de santé», a-t-il souligné.

La nouvelle aire de travail des urgentologues a été construite au coût de 84,7 M$, incluant le réaménagement du secteur de l’ancienne urgence.

Les équipements sont à la fine pointe de la technologie. L’urgence compte dorénavant plus de 12 000 mètres carrés, soit pratiquement le double de la superficie antérieure. Elle comprend 57 civières, une aire de décontamination et des salles d’attente avec des espaces d’isolement.

Plus de patients
L’aménagement des lieux facilitera les interventions, indique le Dr Éric Gagnon, chef médical de l’urgence.

«Nous serons en mesure d’accueillir davantage de patients. Est-ce qu’ils seront vus en cinq minutes? La réponse est non. Mais les nouvelles façons de faire et l’environnement mieux adapté aux besoins nous permettront de gagner en efficacité.»

Lors de la visite de l’urgence, le ministre Barrette a été enchanté par les installations.

«Les salles sont plus fonctionnelles et conviviales. Elles assurent la confidentialité des échanges entre les patients et l’équipe médicale. Autant les professionnels de la santé que la population y gagneront», fait remarquer le ministre.

Ce dernier a rappelé que les travaux à Maisonneuve-Rosemont font partie d’un tout pour améliorer les services.

«Il y a des gens qui se présentent à l’urgence, alors que leur situation ne le nécessite pas. C’est un problème que la Loi 20 viendra corriger en favorisant l’accès à un médecin de famille. Combiné à des urgences aux normes et à une modification des façons de faire à l’interne, la situation ne pourra que s’améliorer à Maisonneuve-Rosemont», estime M. Barrette.

La prochaine étape consistera à réaménager dans l’ancienne urgence, les services ambulatoires, le secteur de la radiologie et du triage, une salle d’attente, ainsi qu’une aire clinico-administrative.

La fin de ces travaux est prévue pour 2017.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!