Nicolas Ledain / TC Media Manny Bernard et son père Lionel ont construit un espace de trois blocs comprenant des bancs, des fleurs et un aquarium.

Dans le cadre d’un projet scolaire communautaire, trois jeunes de l’école Père-Marquette ont construit un espace en bois et un aquarium pour habiller un trottoir de l’arrondissement. Cette initiative fait l’unanimité dans le quartier.

Scolarisé en troisième année de secondaire en classe internationale, Manny Bernard devait accomplir son projet d’action bénévole communautaire cette année. Sur les conseils de son père, il s’est lancé dans l’aménagement d’un ensemble de bancs et bacs à fleurs pour embellir le trottoir devant sa maison de la rue de Saint-Vallier.

Avec ses deux amis Ken Ho et Warren Linton Hernandez, ils ont sacrifié leur week-end pour installer ce nouvel espace entre le 9 et le 10 juin.

« On voulait faire quelque chose pour embellir notre rue et la rendre spéciale, en plus j’aime bricoler donc c’était une bonne occasion », explique l’adolescent de 15 ans.

Après avoir obtenu l’autorisation de l’arrondissement, l’espace construit avec du bois de récupération a été installé durant la fête des voisins et est devenu une attraction dans le quartier. Les habitants de la rue s’arrêtent pour découvrir cet ensemble qui comprend aussi un petit aquarium avec une dizaine de poissons rouges.

« J’adore, j’ai découvert cela ce matin en emmenant les enfants à l’école et c’est vraiment un « highlight ». C’est cool, ça va bien avec l’énergie du quartier », se réjouit Michèle qui habite de l’autre côté de la rue.

L’initiative a aussi été relayée sur la page Facebook « Les amis de la rue de Saint-Vallier » et a provoqué l’enthousiasme de nombreux membres de la communauté. Plusieurs voisins ont même déjà passé commande pour installer des espaces similaires en face de leur maison.

« Manny et ses amis ont appris à prendre soin de l’espace où ils vivent. On a planté une graine et ça commence à germer. Il y a déjà 5-6 personnes qui en veulent devant chez eux. Ca ne prend pas grand-chose d’ajouter un peu de vie », estime Lionel Bernard, qui a supervisé les travaux.

Manny rêve de voir sa rue décorée sur plusieurs blocs avec son mobilier et il pense consacrer quelques jours durant son été pour répondre à ces commandes. Les réactions unanimement positives recueillies ces derniers jours dépassent ses attentes.

« Ça me fait plaisir que les gens s’intéressent à mon travail. On s’aime bien avec les voisins et je suis content d’avoir fait quelque chose pour eux. Je suis très satisfait du résultat », se félicite le jeune bricoleur.

Manny envisage également de poursuivre son initiative avec le projet personnel qu’il devra présenter en cinquième année de secondaire. Il pense fonder une petite entreprise bénévole pour proposer ses services dans son quartier.

« Cela rendrait la rue encore plus spéciale et ça me plairait encore plus », explique l’adolescent.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!