Twitter L'appui est installé à l'angle des rues Bélanger et Boyer.

L’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie teste une nouvelle barre d’appui pour le confort des utilisateurs de la piste cyclable sur la rue Boyer.

Le prototype fait en acier inoxydable a été installé le 17 juillet à l’angle de la rue Bélanger, du côté sud-est, sur le trottoir en bordure de la voie.

«Il permet notamment aux cyclistes de s’immobiliser sans avoir à mettre le pied à terre et propose un point d’appui pour un pied ainsi qu’une barre d’appui pour la main», indique Judith Gratton Gervais, chargée de communication à l’arrondissement.

La barre est vissée directement au trottoir, ce qui permet de la retirer en hiver, facilitant les opérations de déneigement. Au total, six de ces installations seront mises en place le long de la piste bidirectionnelle sur Boyer. Leur coût varie entre 700 et 800 $ l’unité.

Magali Bebronne, porte-parole de Vélo Québec.

Magali Bebronne, porte-parole de Vélo Québec.

Ce type de mobilier, tel qu’utilisé à Copenhague, en vaux-t-il la peine? «Ça ne peut pas nuire, et ça peut être vu comme une marque d’appréciation pour les cyclistes, mais ça ne n’améliore pas vraiment à leur sécurité», souligne Magali Bebronne, porte-parole pour Vélo Québec.

Celle-ci constate d’ailleurs qu’il aurait été plus utile d’aménager la barre du côté nord-ouest de la piste, là où les cyclistes se dirigeant vers le sud ne peuvent pas s’appuyer sur le trottoir en attendant au feu de signalisation.

«De l’autre côté, il y a déjà un trottoir sur lequel on peut poser le pied. L’idée de la barre, c’est de ne pas avoir à descendre de sa selle au feu rouge, pour être plus confortable», explique Mme Bebronne.

L’arrondissement souligne toutefois qu’il est en lien avec Vélo Québec, pour bénéficier de son «expertise quant aux améliorations possibles à apporter au prototype» et qu’il recueille les commentaires des utilisateurs.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!