Gracieuseté Stéphanie Watt.

En plein cœur de l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie, le district Étienne-Desmarteau est convoité par trois candidats en vue de l’investiture de Projet Montréal le 27 août, dont Stéphanie Watt. Portrait d’une citoyenne engagée.

Coordinatrice de l’association locale et membre du parti politique municipal depuis deux ans, celle-ci confie avoir eu la piqûre après être devenue mère.

«J’ai compris que la vie en tant que maman était beaucoup plus difficile à l’extérieur de la maison désormais. L’accessibilité aux transports en commun et aux commerces est plus compliquée avec un landau et un bébé dans les bras. Ça m’a sensibilisée à ce genre d’enjeux et ça a changé mon expérience en ville», raconte Mme Watt.

Géographe urbaine de formation, cette dernière a eu le temps de réfléchir longuement sur les espaces publics tout au long de sa carrière. Elle a aussi cofondé Change ta ville, une série de cafés participatifs sur des enjeux qui touchent les résidents de Rosemont – La Petite-Patrie.

Mme Watt aimerait, entre autres, rendre les parcs publics de l’arrondissement plus accessibles.

«Tout le monde devrait y trouver son compte. Beaucoup d’aménagements ont été pensés pour les jeunes enfants, mais j’aimerais voir des installations qui attireraient les adolescents et les personnes âgées», souligne-t-elle.

D’ailleurs, celle-ci voudrait y voir plus d’activités s’y dérouler tout au long de l’année, incluant lors de la saison hivernale, insistant pour qu’il y ait un réel besoin qui se fait sentir, surtout de la part des adolescents qui «sont les premiers à se rassembler sous les « gazebos ».»

D’autre part, Mme Watt désirerait favoriser davantage la «continuité urbaine» entre les grandes rues de l’arrondissement, grâce à du nouveau mobilier urbain et de la signalisation.

«L’idéal serait que les citoyens puissent se balader d’ouest en est jusqu’au Jardin botanique, sans avoir de difficulté à franchir les grosses artères comme Papineau et de Lorimier. Cette continuité pourrait aussi avoir des résultats positifs pour les commerces de ces secteurs», affirme Mme Watt.

Finalement, la candidate souhaiterait améliorer la desserte des transports en commun dans Rosemont – La Petite-Patrie, afin de la rendre pour fréquente et plus fiable.

«Pourquoi ne pas favoriser plus de lignes d’autobus qui font des trajets en diagonale plutôt que seulement nord-sud ou est-ouest? Cela permettrait d’éviter aux usagers de faire plusieurs transferts lors de leurs déplacements», soutient-elle.

Mme Watt pose sa candidature pour l’investiture de Projet Montréal qui aura lieu le 27 août prochain. Elle affrontera Nadia Aubert et Mikael St-Pierre dans le district d’Étienne-Desmarteau.

Vous pouvez consulter les portraits des autres candidats ici:

http://journalmetro.com/local/villeray-st-michel-parc-extension/actualites-villeray-st-michel-parc-extension/1168868/deux-nouveaux-candidats-pour-projet-montreal/

http://journalmetro.com/local/rosemont-la-petite-patrie/actualites/1177364/deux-autres-candidats-dans-marie-victorin/

http://journalmetro.com/local/rosemont-la-petite-patrie/actualites/1178321/deux-nouvelles-candidates-pour-rosemont-la-petite-patrie/

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!