Gracieuseté. Candidats dans Rosemont - La Petite-Patrie, Christine Gosselin et François W. Croteau, veulent plus de bibliothèques dans l'arrondissement.

Le maire sortant, François W. Croteau, et Christine Gosselin, candidate dans le district Vieux-Rosemont, ont annoncé jeudi leur intention d’augmenter des enveloppes budgétaires en culture et de faire construire deux nouvelles bibliothèques dans l’arrondissement, advenant leur élection le 5 novembre prochain.

Secteur en manque d’installations selon les candidats, la partie est de l’arrondissement est ciblée par le programme Rénovation, agrandissement et constructions de bibliothèques de la Ville de Montréal pour accueillir deux nouveaux projets.

Ainsi, un équipement est prévu en formule «inter-arrondissement» pour desservir l’est du Plateau-Mont-Royal et la partie sud-centrale de Rosemont-La Petite-Patrie. Il est encore trop tôt pour connaître son emplacement exact, mais celle-ci serait payée à 100 % par les services de la Ville Centre, a assuré le maire sortant.

«Les bibliothèques ne sont pas que des rayons de livres, mais aussi des lieux aux fonctions multiples. Pour les nouveaux arrivants, il s’agit d’un endroit de francisation. Elles permettent aussi à plusieurs à s’initier à l’informatique. De plus, les bibliothèques sont désormais conçues pour recevoir de nouvelles formes de dissémination de la culture», a insisté Mme Gosselin.

À cela viendrait s’ajouter une nouvelle bibliothèque qui est attendue dans le district Marie-Victorin, incluse au centre multifonctionnel qui a été annoncé le 11 octobre dernier par l’équipe de Projet Montréal.

De plus, la participation financière de l’arrondissement à la diffusion des arts augmentera dès 2017. Ainsi, le fonds d’initiative culturelle  de 30 000 $ à 100 000 $ par an, le programme d’œuvres d’art public, lui, passera de 100 000 $ à 150 000 $ par an et les murales seront subventionnées à hauteur de 100 000 $ annuellement plutôt que le 20 000 $ actuel.

«Il s’agit d’initiatives qui portent souvent des projets dans les espaces publics, ce qui met en valeur la culture et la rend accessible», a affirmé Mme Gosselin.

Les candidats ont aussi rappelé que la réalisation d’une nouvelle maison de la culture est prévue pour 2020 dans le bâtiment art déco qui abrite présentement la piscine Rosemont, située entre les 8e et 9e avenues sur le boulevard Rosemont.

Faciliter l’accès
Du côté de l’Équipe Denis Coderre pour Rosemont – La Petite-Patrie on mise plutôt sur l’utilisation des installations déjà présente sur le territoire pour renforcer l’offre culturelle.

La candidate dans la circonscription de Marie-Victorin, Nathalie Fortin, a affirmé vouloir faciliter l’accès aux lieux culturels pour les Rosemontois.

«Nous ne sommes pas contre l’idée d’un nouveau centre multifonctionnel dans l’est de l’arrondissement, mais il s’agit du genre de projet qui peut prendre plusieurs années. J’ai travaillé sur des projets similaires dans Cartierville et de la conception à la livraison cela a pris entre 15 et 20 ans. Cependant, il existe en attendant des moyens plus souples et moins coûteux», a insisté Mme Fortin.

Celle-ci propose d’étendre les heures d’ouverture des chalets de parc de l’arrondissement et de les rendre plus accessibles à la communauté, et ce, incluant les projets artistiques et culturels.

Mme Fortin voudrait aussi «favoriser le dialogue interculturel» en mettant en place un financement pour ce type d’initiatives. Un comité citoyen pourrait ainsi établir une panoplie d’activités réunissant des Rosemontois de diverses origines.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!