Gracieuseté. Le Jardin pour tous offrait un lieu de rencontre pour les citoyens.

Est-ce la fin ou le commencement d’une initiative innovante? Le Jardin pour tous ne reviendra certainement pas tel que l’ont connu les citoyens de Rosemont, mais celui-ci pourrait être l’étincelle qui propulsera une nouvelle politique de l’Arrondissement.

En effet, les travaux prévus lors des prochaines années à l’arrière de la piscine de Rosemont feront en sorte que le terrain sur lequel se trouvait le jardin ne sera plus accessible à la dizaine de citoyens qui y participaient depuis 2015.

Depuis la dernière saison, les responsables de l’initiative qui permettait à tous les résidents d’y venir cueillir des fruits et des légumes gratuitement ont ardemment cherché un nouveau lieu pour se relocaliser.

«Nous avons demandé à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec s’il y avait possibilité de s’installer sur le grand terrain inutilisé sur Des Carrières, mais BAnQ souhaite éventuellement s’y développer, affirme Daphné Bathalon, membre du Jardin pour tous. Nous avions aussi regardé du côté du terrain de l’église ukrainienne au coin de la 10e Avenue et de Rosemont, mais nous venons d’essuyer un refus également pour un éventuel développement. Il n’y a pas tellement de terrains publics disponibles dans le secteur.»

Contrairement à un jardin communautaire, le Jardin pour tous ne demandait pas une inscription sur une liste d’attente pour obtenir un lot cultivable. Il s’agissait plutôt d’un lieu de rencontres et d’échanges géré par une poignée de citoyens.

Toutefois, après trois années d’activité, les participants ont été forcés de démanteler leurs installations l’an dernier. Mme Bathalon souhaite un retour ultime du jardin sur le même terrain cet été, si l’échéancier des travaux du nouveau complexe aquatique le permet.

Des jardins dans les parcs
Une autre alternative pourrait cependant s’offrir aux résidents de Rosemont qui aimeraient s’adonner à une initiative similaire.

Effectivement, après avoir rencontré les membres du Jardin pour tous lors de la dernière année, le maire de l’Arrondissement, François W Croteau, a proposé le déménagement des installations dans le parc Beaubien, à quelques centaines de mètres du terrain de la piscine.

Cette idée devra toutefois attendre souligne l’élu. «Il faudra travailler avec nos services pour résoudre la question du zonage parc qui ne permet pas actuellement ce genre d’activité. De plus, il est nécessaire de caractériser l’état des sols pour s’assurer qu’ils soient propres à la création d’un jardin et il est important d’avoir assez d’espace pour que les citoyens puissent profiter du parc», insiste M. Croteau.

Si le Jardin pour tous ne prend pas tout de suite racine au parc Beaubien, le maire indique qu’une annonce sera faite d’ici quelques mois par l’Arrondissement pour présenter des opportunités pour d’autres jardins semblables dans certains parcs de Rosemont – La Petite-Patrie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!