Emmanuel Delacour Des cours de danse seront offerts aux aînés et aux citoyens de l'arrondissement sur la nouvelle piste de danse.

Les Rosemontois pourront se déhancher tout l’été grâce à une nouvelle piste de danse extérieure récemment inaugurée au parc Lafond.

Conçue dans le cadre du programme Municipalité amie des Aînés (MADA), cette aire de loisirs permettra aux personnes âgées et à tous les autres membres de la communauté de participer à une foule d’activités qui y seront prochainement organisées.

La piste, faite d’une dalle de béton de 195 mètres carrés, est munie d’une toiture y permettant l’accès, peu importe la température. Un système de son complet, incluant des haut-parleurs, ainsi que de l’éclairage ont été intégré aux installations.

Dans le but de faciliter l’utilisation des lieux pour les aînés, le plancher de danse a été construit sur un faible dénivelé et les tables de pique-nique aux alentours sont accessibles en fauteuil roulant.

«Nous avons pris part à plusieurs consultations dans le cadre de MADA avec les acteurs du milieu pour identifier les besoins des aînés dans divers domaines. Parmi ceux-ci, la création de lieux de socialisation a été amenée à la table, d’où la création de ce plancher de danse», explique Jocelyn Pauzé, conseiller de ville de Rosemont  – La Petite-Patrie et responsable du programme MADA.

Le projet a coûté 660 000$ et a entièrement été financé par la Ville de Montréal.

«Les gens aux habitations adorent la danse. Ils prennent beaucoup de plaisir à se rencontrer et à partager. C’est aussi une activité idéale pour les personnes qui sont en perte d’autonomie cognitive, car celles-ci conservent souvent des souvenirs des chansons et paroles et les activités de danse les stimulent», insiste Josée Jutras, directrice générale des Habitations des II volets et membre du comité MADA.

Cette dernière est convaincue que les aînés de tout l’arrondissement n’hésiteront pas à se déplacer jusqu’au parc Lafond pour prendre part aux activités de danse qui y seront organisées. «L’hiver est difficile pour plusieurs d’entre eux, surtout le dernier qui a été rude et long. Nos résidents ont hâte de sortir et de participer à la vie sociale», souligne Mme Jutras.

La programmation des activités sera prise en charge en partie par le Service des loisirs Angus-Bourbonnière (SLAB) qui prévoit débuter à la mi-juin. Des cours de danse en ligne, de yoga et de conditionnement physique seront offerts. Toutefois, d’autres organismes du milieu pourront aussi s’approprier l’espace, assure M. Pauzé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!